CÔTE D’IVOIRE – Affaire parti unifié après le congrès du RDR : Décryptage

Zon Pierre GUEYE depuis Paris : le meilleur sera le candidat du parti qui arrivera au 2e tour

 

 

Comme on s’y attendait, le président Alassane Ouattara tient à consolider l’alliance qui a évincé le pouvoir de Laurent Gbagbo en 2011. Mais celui-ci reste incompris même dans son propre camp et a ouvert un autre front en décidant de créer un parti unifié.

 

« Ceux qui craignent la dissolution du RDR peuvent être rassurés. La création du RHDP unifié ne doit pas vous inquiéter. Le RDR ne disparaîtra pas. Il ne va pas se dissoudre dans le RHDP. Le parti ne se reniera pas. Ce que nous avons décidé de faire est un acte historique qui au contraire nous renforce » a lancé le week end dernier, Henriette Dagri Diabaté, présidente du Rassemblement Des Républicains (RDR) lors du 4e congrès extraordinaire du parti.

 

Joint au téléphone, Zon Pierre, cadre du PDCI, résident à Paris,  s’est dit être en phase avec la grande chancelière. «  Le RDR n’a fait que dire ce que le PDCI a toujours dit. Nous étions les premiers à dire que le PDCI ne doit pas et ne va pas disparaître au nom d’une quelconque alliance ou d’un parti unifié. Pour moi, le RHDP ou parti unifié dont parle le président doit être une fédération de partis. Et le meilleur dont il parle sera le candidat du parti qui arrivera au deuxième tour des élections. Comme cela l’a été en 2010. Maintenant, là où on verra la bonne foi du RDR, c’est son comportement lorsque le PDCI arrivera au deuxième tour. Nous avons soutenu le candidat du RDR en 2010 parce qu’il était le meilleur sorti du RHDP. Le PDCI souhaite que le RDR fasse autant en 2020. Aussi, on ne peut pas parler de primaire au RHDP quand on n’a pas les mêmes nombres de secrétaires ou de sections. Selon moi, chaque parti devra aller à l’assaut de ses militants et du reste de la population pour conquérir le pouvoir. Et ce n’est pas en comptant sur un allié qu’on acquiert forcement ce pouvoir. Enfin, chaque parti politique a ses textes. Au PDCI le Congrès se prononce sur la dissolution du parti. On a la convention qui désigne le candidat du parti à une élection. Pour vous dire que le congrès n’a jamais été à l’ordre du jour au PDCI sur cette question de parti unifié » a confié à Afrikipresse, Zon Pierre GUEYE, juriste à Paris, fait « CHEVALIER DE L’ORDRE DU MÉRITE IVOIRIEN » le 07 novembre 2017 à l’Ambassade de CI à Paris, pour « distingués services rendus à la Côte d’Ivoire »,« Déposer les textes au ministère de l’intérieur d’un parti, unifié (RHDP) fusse-t-il alors qu’aucun consensus n’a été trouvé est une erreur politique et pourrait produire l’effet contraire. On l’a vu avec la sortie de Djeni Kobena du PDCI-RDA en 1994. Le RHDP est aujourd’hui au même stade que le PDCI-RDA en 94. Un parti des houphouétistes » commente Séa Gastien membre de la société civile.

 

Philippe Kouhon

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE : des journalistes réclament plus de liberté pour la presse

 

CÔTE D’IVOIRE – Boni Claverie depuis la Haye : 04 heures de grand privilège avec le Président Gbagbo

 

CÔTE D’IVOIRE – Ouattara depuis l’Élysée, malgré Bédié à Daoukro : « Notre alliance est solide (..) le meilleur sera choisi »

Commentaires