NIGER: Faire de la jeunesse le fer de lance du Niger renaissant

Faire de la jeunesse le fer de lance du Niger renaissant tel est entre autres l’une des priorités majeures du Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou…

 

 

C’est en ce sens qu’il faut comprendre la responsabilisation des jeunes depuis l’accession de Issoufou Mahamadou au pouvoir. En effet, pour le Chef de l’Etat, une jeunesse consciente, bardée de diplômes et jouissant d’une expertise certaine, responsable, entreprenante, dynamique et innovante est à même de permettre au Niger de sortir des sentiers battus. Dès son premier mandat, le Président Issoufou avait donné le ton en responsabilisant des jeunes. Aujourd’hui, encore, il a décidé de donner un coup d’accélérateur à la promotion de la jeunesse nigérienne, qui constitue la base de l’élite de demain.

 

C’est ainsi qu’il faut comprendre et apprécier la nomination des Ministres Abdourahamane ZakariaAhmed Jidoud, du Directeur de Cabinet adjoint en second à la Présidence de la République, Mr Sani Mahamadou dit Abba, Mr. Ibrahima Guimba (DG ANSI)  l’Agence Nationale de la Société de l’Informatique, Mr. Abdou Harouna à la Direction Générale de Niger Télécoms, Mr. Idrissa kané à la Direction Générale de Niger Poste,  Mr. Moctar Mamoudou Président de la délégation Spéciale de la Ville de Niamey, etc.

 

Cette volonté sans cesse réaffirmée du Président de la République Issoufou Mahamadou de mettre en exergue, les compétences et le savoir-faire de la jeune génération est malheureusement mal comprise par une certaine vieille garde qui voit de plus en plus dans cette promotion des jeunes une menace pour sa rente.

C’est ainsi qu’une guerre feutrée est menée à travers des journaux et les réseaux sociaux à ces jeunes, qui sont ces derniers temps vilipendés, calomniés et jetés en pâture.

 

La dernière victime de cette guéguerre générationnelle est sans conteste, Abdou Harouna dont le dynamisme et le management moderne impulsé à la tête de Niger télécoms gênent énormément.

 

Cependant malgré les menaces et autres intimidations, la nouvelle génération est décidée à ne pas se laisser compter.

 

Elle compte travailler sans relâche pour mériter cette confiance placée en elle par le Président de la République. Comme dirait l’autre, le chien aboie, la caravane passe.

 

Garba Mairigia

 

 

Source :http://www.tamtaminfo.com

 

Tam Tam Info (Niger)

 

 

A lire aussi:

 

NIGER – Assassinat de Bare : Alia Rayana Bare ouvre une pétition sans haine ni colère

 

NIGER – 15 ans de prison ferme pour le Général Salou

 

NIGER – Rebondissement dans l’affaire des bébés importés : la justice nigériane exige un test ADN pour les enfants de Hama Amadou

Commentaires