CÔTE D’IVOIRE – Daoukro : les yeux et les oreilles de Bédié à l’AG du parti unifié rendent compte Pourquoi Siandou et les ministres Pdci ne sont plus membres du secrétariat exécutif du parti

 

 

Le Vendredi 20 juillet 2018 , le Président Henri Konan Bédié a reçu à Daoukro, les trois responsables du Pdci, (Les vice-présidents Charles Diby Koffi et Achi Patrick et l’ex secrétaire exécutif Fofana Siandou) qu’il avait désignés pour le représenter, à l’AG Constitutive du parti unifié, Rhdp le 16 juillet 2018.

 

Il s’agissait pour eux, apprend-t-on, de faire au Président du parti, le compte rendu de la mission d’observation dont ils avaient été chargés, à cette occasion. L’audience de compte rendu de mission intervient au lendemain du réaménagement du secrétariat exécutif du Pdci. Ce réaménagement a vu la sortie des ministres Pdci, qui étaient membres du secrétariat exécutif et du sénateur Silué Kagnon. Tous ces ministres , et le sénateur étant favorables au Rhdp, ce réaménagement a été perçu comme une sanction.

 

Ce que récusent des sources bien informées au Pdci. « Il ne s’agit pas de sanction. Souvent les agendas des ministres ne leur permettent pas d’assister aux réunions ou activités du secrétariat exécutif, comme la cérémonie des vœux au Président du parti, en début d’année. L’option de faire figurer au secrétariat exécutif d’office les ministres a été pour le moment abandonnée, pour permettre à ceux-ci de travailler, et éviter la paralysie du secrétariat exécutif. Il n’y a pas eu de sanctions, mais une redynamisation du secrétariat exécutif, tout en permettant aux ministres de se consacrer à leurs activités gouvernementales et autres », a appris l’IA, même si notre interlocuteur n’a pas pu expliquer pourquoi Silué Kagnon a été touché par la mesure, alors qu’il n’est pas membre du gouvernement. L’on apprend également qu’une réunion des vice-présidents du Pdci a lieu ce samedi à Daoukro. « Les vice-présidents ne sont pas des éléments opérationnels et exécutifs comme les membres du secrétariat exécutif», ajoute notre source, qui refuse de spéculer sur ce qui peut être décidé ce jour.

 

C.K

 

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT ALASSANE DRAMANE OUATTARA: ‘’Ne semez pas le doute dans le cœur de vos compatriotes’’. 

 

CÔTE D’IVOIRE – Gossio à des militants FPI : « suivez ce que le chef a dit depuis la Haye » ( Côte d’Ivoire )

Commentaires