CÔTE D’IVOIRE – Présidentielle 2020: l’Union des Soroïstes choisit Soro, Camara Loukimane adhère

Le premier conseil national de l’Union des Soroïstes (UDS), s’est tenu le samedi 18 août 2018, à la bourse du travail de Treichville.

Représentant  le président de l’Assemblée Nationale,  Guillaume Soro  l’honorable Loukimane Camara, a salué l’engagement  de l’UDS pour le maintien de la paix en Côte d’Ivoire.  Selon lui,  le président Guillaume Soro est un homme de convictions qui mérite d’être accompagné et soutenu.

 

« Je dirai au président Guillaume Soro qu’il peut compter sur vous,  sur votre engagement.  Oui,  Je comprends également votre combat pour cet homme qui ne trahit jamais. Cet homme de paix et de réconciliation.  Je vous encourage d’ailleurs dans ce combat que vous menez chaque jour », a-t-il indiqué.

 

Moussa Touré, parrain de la cérémonie, par ailleurs directeur de la Communication de Guillaume Soro, il affirmé que son âme appartient à Dieu et sa loyauté à Guillaume Soro. « Guillaume Soro, c’est l’homme de la parole, du pardon et de la réconciliation. (…) Oui, le jour est arrivé où nous Soroïstes  devons-nous battre pour la démocratie, nous devons nous battre pour la réconciliation », a-t-il fait savoir.

 

Le président de l’Union Nationale des Soroïstes, Marc Ouattara, a dévoilé l’ambition du mouvement qui est celui de présenter Guillaume Soro comme candidat à l’élection présidentielle de 2020. Poursuivant, il a invité les Soroïstes à bannir la peur : « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur de dire que vous êtes Soroïstes. N’ayez pas peur de mener ce combat. (…) Ayez confiance en vous car il n’ya pas un combat plus supérieur et plus noble que celui que l’on mène pour son pays. C’est l’ignorance et non la connaissance qui dresse les hommes les uns contre les autres. Nous Soroïstes, nous sommes pour la démocratie et la République.  Et dans une République, les pouvoirs ne se surveillent pas, ils sont autonomes. », a-t-il précisé.

 

Abran Saliho

Commentaires