BENIN: L’appel du FSP à la désobéissance civile face à l’oppression des lois scélérates

Les membres du Front pour un sursaut patriotique (Fsp) ont rompu le silence ce 7 Septembre 2018 suite à une série de lois votées par les députés de la septième législature. Dans la déclaration ayant censuré leur sortie médiatique, ils invitent le peuple à la désobéissance civile contre toutes ces lois restrictives de liberté.

 

 

La loi portant Charte des partis politiques, le code électoral, la loi portant encadrement du droit de grève sont les points abordés par le front pour un sursaut patriotique lors de sa sortie médiatique. Dans un registre critique dont ils sont devenus maîtres, les personnalités et organisations membres de ce regroupement politique ont dénoncé ce qu’ils appellent  » la légalisation de la restauration de la dictature autocratique et l’exclusion des classes et couches populaires de leurs droits politiques et civiques. »

 

Dans sa déclaration, le Fsp dénonce l’attitude des députés du bloc de la majorité présidentielle qui, après avoir adopté la charte des partis politiques ont voté « les yeux fermés, un code électoral d’ exclusion des classes et couches populaires de tout droit politique réel. Il s’insurge contre ces lois qu’ils qualifient d’iniques. Ces lois affirment t-il « ont achevé de transformer officiellement le Bénin en une ploutocratie, c’est-à-dire le pouvoir des riches mafieux ».

Le fsp se désole que la couche populaire productrice de l’essentielle de la richesse nationale soit réduite au rôle d »électeur et privée de tout droit de représentation. Les députés ont poussé la cruauté assez loin en supprimant également le droit de protestation à cette vaillante couche laborieuse en lui enlevant presque le droit de grève.

 

Pour le Fsp, l’aboutissement de toutes ces manœuvres est la « volonté forcenée d’asservissement du peuple au service d’un pouvoir clanique, accapareur et mafieux. La rigueur prônée par le pouvoir dit de la rupture n’est en réalité que brutalité bestiale contre les travailleurs et le peuple pour couvrir le mensonge et la tricherie dans tous les domaines dans le but de piller davantage les ressources publiques. »

Pour finir, le Fsp dénonce toutes ces lois qu’il qualifie de scélérates et appelle les populations à un sursaut patriotique. Pour le Fsp, face à des lois privatives de liberté, il faut opposer une désobéissance civile.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN : Le BMP a renvoyé les femmes aux « casseroles » et aux « couches » selon Marie-Elise Gbèdo

 

BENIN: « Ce code électoral est un verrou fondamental à l’engagement des jeunes… », Joël Aïvo

 

BENIN: Sylvain Akindes: « Le projet de code électoral pose un problème de trahison de l’esprit de consensus »

 

BENIN – Guy Mitokpè: « Gérer une République, ce n’est pas faire des calculs d’épicier »

 

BENIN – Augmentation en vue des cautions pour les élections: la colère noire de Nourou-Dine Saka Saley

 

BENIN – Modification en vue du code électoral : la caution des législatives portée à 200 millions

Commentaires