CHINE-AFRIQUE : Attijariwafa bank parmi les fondateurs d’une nouvelle banque sino-africaine

 

 

Dans le cadre du Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC) 2018 qui s’est déroulé à Pékin les 3 et 4 septembre 2018, M. Mohamed E Kettani, PDG d’Attijariwafa bank, a participé à la cérémonie de fondation de China Africa Inter- Bank Association (CAIBA), une alliance de 16 grandes banques africaines faisant équipe avec China Development Bank (CDB).

La création de la CAIBA est en effet une initiative de la CDB avec 16 grandes banques africaines et fait partie des 8 initiatives stratégiques mentionnées par le président chinois M. XI Jinping dans son discours d’ouverture du FOCAC 2018. L’association est composée de grandes banques africaines telles que ABSA, Standard Bank, UBA, WADB (BOAD), etc.

La cérémonie de signature a eu lieu au siège de la CDB à Pékin, en présence de représentants de l’Union Africaine, du Ministère chinois du commerce, et du ministère des Affaires étrangères chinois et du président de la CDB, M. Hu HUAIBANG.

En signant l’accord, les 17 membres de la CAIBA s’engagent à renforcer les échanges commerciaux et les flux d’investissement entre la Chine et l’Afrique, à renforcer les moyens de financement des projets d’infrastructure en Afrique et des projets conjoints Chine-Afrique.

Ils ont également souligné leur volonté d’innover pour mettre en place de nouveaux modèles de financement pour les initiatives de développement économique et durable en Afrique.

A cet égard, M. Mohamed EL KETTANI a prononcé une allocution lors de laquelle il a remercié et félicité la China Development Bank pour son initiative et a souligné la fierté d’Attijariwafa bank d’être un membre fondateur et actif de la CAIBA.

 

 

Source: http://lobservateurdumaroc.info

 

L’Observateur du Maroc et d’Afrique

 

 

A lire aussi:

 

FINANCEMENT DES PME/PMI : La Côte d’Ivoire a lancé l’opérationnalisation du dispositif de la BCEAO

 

CONGO: Le FMI reporte pour la sixième fois l’examen de la situation économique

 

MAROC – Secteur coopératif: Gouvernance zéro

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *