CÔTE D’IVOIRE – Pdci ou Rhdp pour Achi et Donwahi : révélations sur ce que Ouattara et Bédié ont accepté

Dans le cadre des élections locales du 13 octobre 2018, Patrick Achi et Alain-Richard Donwahi feraient partie des candidats ayant bénéficié du double parrainage du PDCI et du RHDP dans le cadre de listes d’union qu’ils auraient constituées dans leur région respective.

 

 

« Nous avons reçu le récépissé d’un seul ministre. Il s’agit du ministre Donwahi. Les autres ne sont pas passés par nous», avait indiqué à la presse le lundi 3 septembre 2018 Roland Adiko, secrétaire exécutif du PDCI, chargé des élections après une réunion du secrétariat exécutif. Le ministre Achi aurait lui-même déposé sa liste à la CEI.

 

En effet, c’est dans un contexte de crise ouverte entre le PDCI-RDA et son ancienne alliance le RHDP groupement politique, devenu parti unifié que des noms des personnalités issues du PDCI ont été dévoilés comme figurant à la fois sur la liste des candidatures parrainées par le PDCI-RDA et par le RHDP-parti unifié. Au terme des clarifications après la réunion du lundi 27 août sous la présidence du Président du PDCI, Bédié « l’écrasante majorité des personnalités interpellées a réaffirmé son appartenance au PDCI-RDA et confirmé sa détermination à conduire la liste investie par le PDCI-RDA » avait déclaré Maurice Kacou Guikahué lors d’une conférence de presse le mercredi 29 août 2018au siège du parti à Abidjan-Cocody.

 

Du fait de la spécificité de leur région et de leur électorat, Patrick Achi et Richard Donwahi ont pu bénéficier du double parrainage du PDCI et du RHDP-parti unifié. Alain Richard Donwahi a obtenu en connaissance de cause une lettre d’investiture de chacun des deux partis. La lettre d’investiture du Rhdp a été ajoutée dans son dossier déposé au PDCI, mais elle a été également transmise à la CEI. Fort également des deux lettres d’investiture aussi bien du PDCI que du RHDP, le dossier de Patrick Achi a été transmis à la CEI. Selon nos informations, à la publication officielle de la liste provisoire des candidats l’on pourrait voir l’inscription RHDP et PDCI au niveau de l’affiliation politique du secrétaire général de la Présidence et du ministre des Eaux et forêts, sans que cela ne pose problème à chacun des deux partis pour les deux cas exceptionnels.

 

« La politique c’est la saine appréciation des réalités du moment. Chaque région a ses réalités particulières, dont le Président a tenu compte, au delà des principes généraux du moment. Achi Patrick, est donc le candidat du rassemblement, de la réconciliation pour la Region de la Mé. Sur la liste d’Union qu’il conduit dans la Mé, il a des personnalités issues du PDCI, des partis membres RHDP voire du FPI », explique un membre du staff du ministre. Dans le contexte actuel de crispation entre le RHDP et le PDCI RDA, c’est un avantage certain qui lui permet d’espérer continuer l’intermédiation entre le President Ouattara et le President Bédié.

 

Achi Patrick reste l’un de ceux qui continuent de croire que cette rupture n’est pas définitive et qu’il faut, stabilité de la Côte d’Ivoire oblige, cent fois sur le métier remettre l’ouvrage.

 

Philippe Kouhon

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – Koné Issa, Forum jeunes Pdci : « si le président Bédié veut faire acte de candidature en 2020, où est le mal ?»

 

CÔTE D’IVOIRE – Révélations exclusives sur la météo politique : Ouattara et Bédié se font des concessions mais ça coince encore, Côte d’Ivoire

 

INTERVIEW – Kouamé Benzème, membre de « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » : « Gare à celui qui va s’attaquer à moi : nous sommes tous des « fous » »

Commentaires