CÔTE D’IVOIRE – Pdci Rda : les jours de Guikahue à la tête du secrétariat exécutif sont-ils comptés ?

 

 

Alors que son départ était prédit pour l’après 13 octobre 2018, à la suite d’éventuels résultats désastreux du Pdci Rda après les élections municipales et régionales, des informations persistantes font état de ce que Maurice Kacou Guikahué est déjà en déjà en disgrâce, et que ses jours à la tête du secrétariat exécutif du Pdci sont comptés.

 

Contacté sur la question, un vice-président du Pdci a confié sous le sceau de l’anonymat, n’a pas voulu confirmer l’information reçue. Toutefois il a donné les griefs contre le secrétaire exécutif : « Il a activement travaillé à saboter le Rhdp. Il a entretenu la psychose de la mort du Pdci, et a fait croire que l’alternance n’était pas possible, au profit du Pdci parce que le Rdr veut confisquer le pouvoir dans le cadre du Rhdp. Il a ensuite nourri et entretenu l’idée d’une candidature du Président Bédié, pour discréditer tous les cadres du parti. À plusieurs reprises, au cours de réunions très restreintes durant lesquelles le Président Bédié ne parlait, mais écoutait tous les avis pour ensuite trancher, le secrétaire exécutif s’est érigé en adversaire du prit unifié. Lorsque le Président Bédié a signé l’accord politique, il n’était pas monté au créneau pour l’expliquer. Lorsque le Président Bédié prend des décisions, il n’hésite pas à le contrarier et le pousser à se dédire. Le communiqué de sortie du Rhdp, publié après la rencontre entre le Président Ouattara et le Président Bédié était déjà rédigé avant l’entretien ; il ne s’agissait pas d’une rupture radicale que voulait le Président Bédié , mais du parti unifié pour revenir au Rhdp groupement ; là encore Guikahue a mis le Président Bédié devant le fait accompli. Avec ce qui nous guette aux élections à venir, je ne crois qu’il puisse survivre à la tête du secrétariat exécutif. Il n’est pas qu’un fusible, car il se comporte vraiment comme l’idéologue du parti, comme le véritable patron au détriment du Président Bédié ; il a tendance à contrarier le Président Bédié au motif fallacieux qu’il n’est que la voix de la base, et que son devoir est de rapporter ce que cette base demanderait. Il isole le Président de tout son monde. Il est possible que le Président Bédié s’en rende désormais compte ».

 

Pourtant à plusieurs reprises, le secrétaire exécutif du Pdci a dit qu’il n’était qu’un simple micro , c’est à dire qu’il ne disait rien d’autre que ce qui lui avait demandé de dire, par le Président du parti. Mais ne dit-on qu’il faut savoir t’envoyer lorsqu’on t’envoie ? Pour sûr , à défaut d’atteindre le Président Bédié dont lui-même la tête pourrait être réclamée après le 13 octobre 2018, le fusible Guikahue pourrait immédiatement servir de bouc émissaire, suite à une colère sourde des vice-présidents du parti, et des membres de certaines du Pdci Rda.
Pendant ce temps, une reprise du dialogue entre les Présidents Ouattara et Bédié, est annoncée, au retour de Chine du chef de l’État. Pour sûr, si cela se réalise, le ministre Tchagba Laurent dira que ce sont les retombées du pèlerinage à la Mecque, comme il l’a dit récemment pour le retour de l’eau dans les robinets à Bouaké.

 

Charles Kouassi

 

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

 

 A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – Koné Issa, Forum jeunes Pdci : « si le président Bédié veut faire acte de candidature en 2020, où est le mal ?»

 

CÔTE D’IVOIRE – Révélations exclusives sur la météo politique : Ouattara et Bédié se font des concessions mais ça coince encore, Côte d’Ivoire

 

INTERVIEW – Kouamé Benzème, membre de « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » : « Gare à celui qui va s’attaquer à moi : nous sommes tous des « fous » »

 

Commentaires