BENIN: « La CRIET est une Cour rétrograde » selon le Professeur Barnabé Gbago

Au Bénin, la création de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) continue toujours de susciter des réactions dans le rang des spécialistes du droit. Dans un entretien accordé à la rédaction de « Bénin Web Tv », le Professeur de droit, Maitre Barnabé Gbago, a donné sa lecture du texte de loi qui consacre la création de cette Cour.

 

Professeur Barnabé Gbago

 

Ancien doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université d’Abomey Calavi, Me Barnabé Gbago est connu dans le monde universitaire tant en Afrique que dans le monde, pour ses travaux de recherches sur les « contributions béninoises à la théorie des droits de l’homme ». C’est donc fort de son expérience d’avocat et d’universitaire que le Professeur Gbago a donné son appréciation sur la création de la CRIET. « Je crois que le Bénin n’a pas besoin de cette Cour. C’est une Cour d’exception… », a-t-il affirmé.

Pour Me Barnabé Gbago, les dispositions du texte de loi qui consacre la création de la CRIET laisse croire que le Bénin a fait un recul dans le moyen âge « Lorsque vous lisez la loi 2018-13 du 02 juillet 2018, vous verrez très bien que c’est une Cour rétrograde. Cette Cour n’a pas sa place dans un pays démocratique… L’article 12 nous dit par exemple qu’il n’y a pas de recours ordinaire… L’article 15 dit qu’on peut faire de perquisition au domicile d’une mise en cause sans son consentement… C’est inadmissible », a-t-il fait savoir.

 

Le Professeur Gbago a donc estimé que la Cour constitutionnelle béninoise aurait pu censurer certaines dispositions de la loi portant création de la CRIET car selon lui, ces dernières violent le pacte international relatif au droit civil et politique ratifié par le Bénin.

 

« Il y a les principes généraux de procédure pénale que nous connaissons tous : il faut un procès équitable, il faut l’égalité des armes, il ne faut pas juger une affaire qui a été déjà jugée… Est-ce que la CRIET est un Tribunal compétent ? Est-ce que la CRIET est un Tribunal indépendant ? Est-ce que la CRIET est un Tribunal impartial ? Ma réponse est « Non » », a-t-il déclaré.

 

Selon Me Barnabé Gbago, la CRIET ne peut pas continuer à exister, en tout cas pas en l’état. « Nous comprenons qu’on veut lutter contre les crimes économiques, réprimer les infractions économiques et le terrorisme… Mais il faut respecter aussi l’individu, il faut respecter les droits de l’homme, il faut respecter le droit de la défense », a-t-il plaidé. Il a ainsi donc appelé les voix autorisées à s’élever pour dénoncer la création de cette Cour qui pourrait bien rattraper plus tard ses initiateurs.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Les mises en garde du parti « Restaurer l’Espoir » au président Patrice Talon

 

BENIN – Taxe sur les réseaux sociaux: la manifestation des web-activistes interdites

 

BENIN – Législatives 2019: Dynamique Unitaire, le bloc à dissoudre ?

Commentaires