BENIN: Les femmes du parti USL mobilisées derrière Ajavon condamné par défaut à 20 ans de prison

Le président d’honneur du parti de l’Union sociale libérale (USL), Sébastien Ajavon n’est pas seul dans les épreuves politico-judiciaires qu’il traverse depuis un moment. C’est du moins le sens donné par les femmes de sa formation politique à travers la sortie qu’elles ont effectuées ce weekend.

 

 

Les femmes du parti de l’Union sociale libérale (USL) ont effectué ce Dimanche 21 Octobre 2018 une sortie publique pour apporter leur soutien au leader charismatique de leur famille politique. C’est le siège national du parti union social libérale qui a servi de cadre au meeting soutien effectué par ces femmes venues dire à leur leader qu’il n’est pas seul. Dans leur déclaration, les femmes leaders du parti social libérale estiment que face aux injustices répétées dont est victime leur président d’honneur de la part du pouvoir en place, elles sont venues lui manifester leur attachement.

 

Pour ces femmes, face aux épreuves de la vie, un homme a besoin à ses côtés du soutien de son épouse et sa maman et c’est cette image de maman qu’elles souhaitent qu’il perçoit à travers cette mobilisation qu’elles ont organisé avec la bénédiction des responsables du bureau politique du parti. A en croire les femmes de l’USL, cette sortie qu’elles ont organisées est l’expression de leur spontanéité et de leur reconnaissance vis-à-vis des actions sociales et humanitaires qui caractérisent l’homme de Djeffa.

 

Notre gratitude à l’endroit du Président Sébastien AJAVON est sans limite. Lui qui a su construire depuis des années de nombreuses salles de classe pour que nos enfants soient scolarisés dans de bonnes conditions. Lui qui a su implanter des bornes fontaines et des forages dans de nombreux endroits de notre pays afin que nos sœurs n’aient plus à faire de longues distances avant d’avoir de l’eau potable pour l’alimentation de toute la famille. Lui qui a construit de nombreuses maternités et fourni des couchages et des matériels dans lesdites maternités à travers le Bénin pour que nos mamans puissent accoucher en sécurité et disposer des soins nécessaires pour les nouveau-nés. Et lorsqu’il arrive que certaines de nos sœurs soient rappelées à Dieu en mettant au monde et que les enfants sont recueillis dans des orphelinats, nous savons aussi qu’en toute discrétion, le couple Ida et Sébastien AJAVON soutient ces orphelinats en vivres et en matériels scolaires.” ont -elles martelé lors de leur sortie.

 

Selon les femmes du parti union sociale libérale, “l’acte posé par les juges de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme est une injustice contre toutes les femmes du Bénin.” Elles invitent alors lesdites femmes à se mobiliser pour la réplique en se rendant avant le 25 Octobre 2018 dans leur différent centre de vote pour vérifier leur présence sur les listes électorales et se mettent en ordre de bataille pour les élections à venir.

“...Le premier acte à poser est de se rendre dans vos centres de vote avant le 25 octobre prochain pour vérifier vos noms et vous assurer de votre carte d’électeur. C’est la première arme dont nous avons besoin. ont-elles clamé.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

FRANCE : Sébastien Ajavon adresse une demande « d’asile politique » à l’OFPRA (avocat)

 

BENIN: Comment renverser une dictature ? Candide Azannaï rappelle la solution de Gene Sharp

 

BENIN: « La CRIET est une Cour rétrograde » selon le Professeur Barnabé Gbago

 

BENIN: Les mises en garde du parti « Restaurer l’Espoir » au président Patrice Talon

Commentaires