RD CONGO – Meeting De L’unité De L’opposition : Muzito Confirme Le Report Des Voix

Le meeting de sept candidats de l’opposition à la présidentielle de décembre a permis de fixer les esprits une fois pour toute. Désormais, le peuple congolais sait qui est opposant et qui ne l’est que de façade. Parmi les opposants, celui qui a fait l’objet d’une grande curiosité doublé d’une adhésion massive à son discours par la foule, c’est bel et bien Adolphe Muzito. Lors de sa présentation, l’applaudimètre avait explosé en intensité et en longueur. Tout un signal.

 

 

Lorsque tous les leaders de l’opposition empruntent désormais le discours de l’unité de l’opposition, avec la possibilité de parvenir à un candidat commun qui va défendre le programme commun de l’opposition en décembre prochain, la palme revient évidemment à Adolphe.

Pendant près d’un mois, Adolphe Muzito a établi son quartier général à Bruxelles pour travailler sur ce projet. Avec Moïse Katumbi d’Ensemble pour le changement, ils ont mis en place une stratégie à laquelle adhère finalement toute l’opposition. Samedi dernier, on en a eu la preuve sur le boulevard Triomphal.

 

Ancrage confirmé

 

Assis à coté de Félix Tshisekedi par la magie de l’alphabet, Adolphe Muzito a surpris tout le monde en levant un pan de voile sur le candidat commun à designer, ce qui n’était qu’une construction dans son speech, s’est transformée en une consécration de son ancrage à l’opposition.

« Lorsque nous choisirons Fatshi candidat commun, vous devez vous aussi tenir votre parole en le votant massivement ». La foule ne l’ayant pas laissé achever sa pensée, les militants de l’UDPS ont fait le reste. Lors de ce meeting, un type de manifestant s’est ajouté. Un combattant de l’UDPS l’a constaté en déclarant : « Cette fois ci, on manifeste ensemble avec les Bapende ». Il faisait allusion aux ex-militants de la base du Palu qui ont suivi Muzito.

Le plus intéressant avec Adolphe Muzito à l’opposition est cette vraie garantie d’un report des voix en faveur du candidat commun. Mfumumpa a donc ainsi mis en avant le programme commun. Pour lui, il s’agit de pouvoir faire accepter au candidat commun les promesses faites par les ténors qui n’avaient pas été choisis. Ce faisant,  les électeurs iront voter une personnalité qui a la charge de rendre compte le moment venu des missions qui lui étaient assignées.

Cette démarche est telle que la bataille du contrôle de l’assemblée nationale sera déterminante dans la réussite de l’alternance démocratique.

 

Par ntambwe

 

Source : http://www.lepotentielonline.com

 

Le Potentiel (RD Congo)

 

 

A lire aussi:

 

RD CONGO – Elections 2018 : F. Matungulu appelle à « une concertation des partis politiques de l’opposition »

 

RD CONGO: Retour à Lusaka

 

RD CONGO – C. Nangaa : « La Céni ne fera pas marche en arrière »

Commentaires