BENIN – Majorité Présidentielle: Adrien Houngbédji et le PRD vers la porte de sortie ?

La saignée continue chez Adrien Houngbédji après la volonté du Parti de surseoir à sa participation aux travaux préparatoires devant aboutir à la création du bloc Républicain. Le Parti du renouveau démocratique se vide de sa substance avec les départs des personnalités pas des moindres. Une situation embarrassante qui pourrait contraindre le Prd à faire ses adieux à la mouvance présidentielle.

 

Le président de la République du Bénin, Patrice Talon (g) & le président de l’Assemblée Nationale, Adrien Houngbédji.

 

Plus rien ne va chez le Parti arc-en-ciel. Un climat délétère règne depuis son refus de se fondre dans le bloc républicain voulu par le chef de l’Etat, Patrice Talon. Toute chose qui ébranle ses installations avec le départ annoncé de plusieurs personnalités en direction du bloc républicain.  Selon certaines sources, plusieurs personnalités et responsables d’institutions pas des moindres issues du Prd seraient sur le point de tourner le dos à Me Adrien Houngbédji.

 

Dans sa parution de ce jeudi 29 novembre, le journal Matin libre annonce que le ministre du commerce Serge Ahissou et des sages se préparent pour désavouer publiquement le leader charismatique des Tchoco-Tchoco. ‘’De sources dignes de foi, les premières déclarations de Serge Ahissou pourraient être faites déjà à l’aéroport, à sa descente d’avion. Tout est prêt. Le texte à lire aussi. Avant la déclaration de ‘’divorce’’ du ministre d’avec Me Adrien Houngbédji et le Prd, il pourrait être devancé par les sages, têtes couronnées et autres’’, rapporte le journal.

 

Me Adrien Houngbédji en décidant en lien avec le bureau politique et les autres n’ont peut-être pas vu venir ce bouleversement désagréable qui vient leur donner du fil à retordre. Peut-il toujours continuer à clamer son appartenance à la majorité présidentielle et au bloc de la majorité parlementaire ? La question reste entière. Une chose est certaine, l’actuel Président de l’Assemblée nationale ne restera pas les bras croisés et pourrait prendre ses distances. Surtout que les défections sont à l’avantage du bloc qu’il a renié pour plusieurs raisons à savoir les attributs du parti, les positionnements géographiques etc.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Opposition à Patrice Talon: où est passé Martin Rodriguez ?

 

BENIN – Rosine Soglo : « j’ai compris que ce pays est rempli de haine, de jalousie »

 

BENIN: L’he Valentin Djénontin jette un regard critique sur le discours de Me Adrien Houngbédji

 

BENIN: Simon Narcisse Tomety appelle à un renouvellement à 90% du parlement

Commentaires