BURKINA – Vote des Burkinabè de l’étranger: la Ceni en campagne de sensibilisation dans les ambassades et consulats

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Newton Hamed Barry, a ce mercredi 28 novembre 2018, rencontré l’ensemble de la classe politique et des acteurs de la société civile au ministère des affaires étrangères. Cette rencontre d’information a porté sur des sorties de délégations de la Ceni dans les différentes ambassades et consulats généraux pour informer les Burkinabè de l’extérieur sur le processus qui les conduira à leurs participations aux élections de 2020.

 

 

A compter 2020,  les Burkinabè résidant à l’étranger participeront à toutes les  élections auxquelles ils sont parties prenantes telles que les élections référendaires et celles Présidentielles. Selon Newton Barry,  depuis  que le principe du vote des Burkinabè vivants  à l’étranger a été admis dans la loi, la Ceni comme à l’accoutumé, rencontre les différents partis politiques quand il y a une échéance importante par rapport à ce vote. «La Ceni a voulu cette rencontre d’information avec l’ensemble de la classe politique et   des acteurs de la société civile autour de la mise en œuvre du processus dont nous avons la charge. Principalement,  aujourd’hui c’est par rapport aux sorties dans nos différentes ambassades et consulats généraux pour informer nos concitoyens de l’extérieur sur le processus qui va  conduire à leur participation aux élections de 2020 », a fait comprendre le président de la ceni.

 

A cet effet, sur deux semaines à compter du 1 er décembre 2018, des délégations dirigées par des commissaires et avec au maximum trois fonctionnaires de la Ceni, se  déploieront sur 14 axes dans l’ensemble des 36 ambassades et 12 consulats généraux pour donner l’information contenue dans le code électoral par rapport à l’organisation  du vote des Burkinabè de l’extérieur. Le choix de ces axes a été porté sur les commodités de déplacement et de facilité en matière de transport.

 

Ce déploiement consiste à conduire et à préparer efficacement  la participation des Burkinabè de l’extérieur aux élections de 2020 à entendre le président de la Ceni. «Il y a un certain nombre d’informations qui sont contenues dans la loi qui seront portées à leur connaissance. D’abord il y a  la question de qui doit voter à l’étranger ; comment une circonscription démocratique devient éligible au vote ;  la question des documents de vote et celle des différents timings. C’est-à-dire à partir de quel moment on va constituer le fichier électoral», a-t-il précisé.

Newton Hamed Barry a à cette occasion, solliciter l’appui des partis politiques et acteurs de la  société civile présents pour la réussite de ce processus.

 

PAR ABEL AZONHANDE

 

 

Source: http://www.fasozine.com

 

Fasozine (Burkina Faso)

 

 

A lire aussi:

 

BURKINA – Général Gilbert Diendéré : «Je n’ai ni commandité, ni planifié, ni organisé, ni exécuté ce que d’aucuns appellent coup d’Etat»

 

L’Union européenne et le Burkina Faso renforcent leur coopération

 

BURKINA: Situation sécuritaire délétère: «La lutte sera peut-être longue, farouche et coûteuse mais notre victoire est inéluctable»

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *