FOOTBALL – Ligue des champions : Impacts du classement en groupe sur le résultat final

 

Plus prestigieuse des compétitions des clubs d’Europe, la Ligue des Champions regroupe les meilleurs clubs du vieux continent. Connue anciennement comme étant « la Coupe des Clubs Champions Européens (1955-1992) », le trophée aux grandes oreilles n’a jamais cessé de nous régaler en matière de spectacles. Mais un grand constat est fait. Le classement en phase de groupe a des impacts sur le classement final.

 

Un premier faux pas peut se payer « cash »

 

Démarrer la ligue des champions par une victoire, c’est se garantir un avenir radieux. C’est le moins que l’on puisse dire après une étude réalisée par le site Sports Bwin sur cette question. Selon les résultats de cette analyse, 50 % des clubs qui ont remporté leur première rencontre de ligue des champions ont fini leader de leur groupe. Prenons pour illustration, la ligue des champions 2017-2018. Du groupe A au groupe H, nous constatons que tous les premiers de pools ont gagné leurs premiers matchs (sauf Liverpool dans le groupe E). De plus, plus de la moitié des clubs qui, lors de leur premier match ont concédé un nul, ont par la suite été contraints à l’élimination. De même, une défaite en ouverture d’une saison de ligue des champions propulse vers la sortie précoce (75 % des équipes sont éliminées). Un premier faux pas n’est pas une fatalité. Mais les équipes qui, après deux matchs de ligue des champions, n’ont pris le moindre point, assurent ainsi leur élimination car selon les études 90% de ces clubs ne passent pas le premier tour. Allusions faites à l’AS Monaco dans le groupe A, au PSV Eindhoven dans le groupe B, au Lokomotiv Moscou dans le groupe D, à l’AEK Athènes dans le groupe E, au Shakhtar dans le groupe F, au FC Viktoria dans le groupe G et aux Young Boys de Berne dans le groupe H qui n’ont eu la moindre victoire après 4 journées de ligue des champions 2018 – 2019.

 

Gagner tous ses matches, différent d’être champion

 

L’on peut bien faire un parcours sans faute en poule, soit 6 matches gagnés / 6, et ne pas remporter le trophée. Dur n’est-ce pas ? En 2012 le Real Madrid était logé dans le groupe D aux côtés de l’Olympique Lyonnais, le Dinamo Zagreb et l’Ajax Amsterdam. Les madrilènes ont fait le plein avec 18 points mais n’ont pas terminé champion (Chelsea de Didier Drogba a terminé vainqueur cette année face au Bayern Munich). De plus, le Real Madrid en 2015, a récidivé en faisant le plein dans le groupe B aux côtés du FC Bâle, Liverpool et Ludogorets. Mais, en demi-finale ils ont été éliminés par Juventus (2-1 à l’aller en Italie et 1-1 en Espagne) à la porte de la finale. Mais les études ont montré également que seulement 7 des trente dernières finales de la compétition n’avaient pas terminé en tête de leur groupe.

 

Les 10 points gagnants

 

Combien de points il faut avoir avant de prétendre participer au second tour ? À cette interrogation, l’étude effectuée répond que pour terminer deuxième de groupe, il faut avoir au moins dix points. De plus, il faut avoir au moins cinq points après trois matchs. Le FC Barcelone, déjà qualifié pour le second tour de cette édition de la ligue des champions a 10 points après 4 journées (soit 9 après trois journées dans le groupe B). Être leader de groupe, c’est avoir la chance de bénéficier d’un tirage apriori favorable pour le second tour. Mais ce n’est pas une fin en soi.

 

Tout reste encore possible dans le Groupe C

 

Un groupe a retenu notre attention pour la LDC de cette saison. Il s’agit du Groupe C formé par Naples, Liverpool, le PSG et l’Etoile Rouge de Belgrade. À l’heure actuelle, toutes ces équipes gardent intacts leurs chances de se qualifier au second tour. Deux points séparent seulement le quatrième et le leader. Mais vu les deux matchs à jouer, Naples (6 points) a des chances de se qualifier.  En dernière journée, nous aurons droit à la finale du groupe entre le PSG se Neymar et le Liverpool de Mohamed Salah. Affaire à suivre donc.

 

Tiemoko Bouare

 

 

A lire aussi:

 

FOOTBALL – Ligue des Champions d’Afrique : L’Espérance ST au sommet de l’Afrique

 

FOOTBALL – Angola#Burkina: Guira de retour, Banou Diawara et Bassirou blessés, Bryan Dabo absent

 

FOOTBALL – GUINEE: Horoya remporte la 59ème édition de la Coupe nationale contre Wakrya

 

FOOTBALL – CAN 2019 au Cameroun : Voici les sites d’accueil retenus pour les équipes

Commentaires