BENIN – Affaire Icc – Services: Nicéphore Soglo plaide pour un procès impartial

Le procès ICC-Services qui se déroule depuis quelques jours devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) n’a pas laissé indifférent l’ancien Président Nicéphore Soglo. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 20 décembre 2018, il invite les juges en charge du dossier à faire preuve de professionnalisme et d’intégrité afin que les responsabilités soient situées en toute impartialité.

 

Nicéphore Dieudonné Soglo, le 17 mai 2018 à une conférence de presse à Cotonou – Bénin

 

Dans son communiqué, le Président d’honneur du parti Renaissance du Bénin, Nicéphore Soglo a rappelé la genèse de l’affaire ICC-Services qui a commencé en 2006 ainsi que le mode opératoire des promoteurs. “Mais en fait, selon le mécanisme de PONZI, bien connu à la Banque Mondiale et au Fonds Monétaire Internationale, le mode opératoire consiste à faire payer sous forme d’intérêts aux premiers épargnants les fonds collectés auprès des nouveaux. En d’autres termes, les derniers épargnants permettaient de faire face au retrait de leurs prédécesseurs”, a-il fait savoir. “Cette activité illégale de placement de fonds a permis de dépouiller nos pauvres populations et d’amasser des fortunes, estimées à plusieurs milliards de nos francs. C’est une gigantesque Arnaque, le titre d’un film célèbre”, s’est indigné l’ancien Maire de la ville de Cotonou.

 

A l’en croire, l’ancien Président Boni Yayi l’a informé suite à l’éclatement de cette rocambolesque affaire et le montant total grugé chez les déposants est estimé par le Fmi à des centaines de milliards de francs CFA. “C’est alors que le Président de la République, Son Excellence Thomas Boni YAYI, m’a informé de l’affaire et je lui ai conseillé de saisir immédiatement le FMI, pour connaitre la vérité. Ce qui fût fait. Et le rapport du Fonds Monétaire Internationale a estimé le montant total de cette arnaque du siècle à : Deux Cent Onze Milliards Cinq Cent Millions(211.500.000.000) de nos francsCFA”, a-t-il souligné.
Préoccupé par cette situation, Nicéphore Soglo entend compter sur le professionnalisme et l’intégrité des juges de la cour, pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Mieux, il souhaite qu’à l’issue de ce procès, des responsabilités soient situées en toute impartialité et en toute équité. Et que ce procès qui s’ouvre à quelques mois des législatives de 2019 ne soit pas un procès politique afin d’écarter de la compétition les adversaires politiques.

 

 

COMMUNIQUE
La Renaissance du Bénin, le parti des HOUEZEHOUE, suit avec beaucoup d’attention le procès « ICC-SERVICES », en débat devant la fameuse Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET), et ce, depuis ce lundi 17 décembre 2018 à Porto-Novo. De quoi s’agit-il ?

A l’origine, l’un de nos compatriotes Guy AKPLOGAN a fondé une société de services informatiques dénommée : Investment Consultancy and Computering Services autrement, « ICC-Services ». Il a commencé en 2006, au sein d’une petite communauté religieuse (le christianisme céleste) des activités à buts charitables, dont la collecte de l’épargne sous forme de tontine. Il a ensuite élargi et transformé lesdites activités en placement de fonds avec des taux d’intérêt dépassant l’entendement, allant jusqu’à près de 200% l’an.

Cela aurait dû logiquement attirer l’attention des autorités. Car, le même AKPLOGAN avait par le passé initié une collecte de fonds frauduleuse en Côte d’Ivoire, d’où il avait fini par être chassé. D’autres sociétés se sont créées à sa suite et fonctionnaient tout aussi illégalement. Pendant quatre années (2006,2010) elles ont berné et spolié nos pauvres populations. Ces promoteurs ont collecté auprès des épargnants (femmes des marchés, conducteurs de taxi moto, jeunes, etc.) des fonds qui à les en croire, étaient placés en ligne pour générer de gros intérêts.

Mais en fait, selon le mécanisme de PONZI, bien connu à la Banque Mondiale et au Fonds Monétaire Internationale, le mode opératoire consiste à faire payer sous forme d’intérêts aux premiers épargnants les fonds collectés auprès des nouveaux. En d’autres termes, les derniers épargnants permettaient de faire face au retrait de leurs prédécesseurs. Et pour fonctionner dans la durée, le système exigeait, grâce au bouche à oreille, un élargissement constant de la base des apporteurs de fonds. Cette activité illégale de placement de fonds a permis de dépouiller nos pauvres populations et d’amasser des fortunes, estimées à plusieurs milliards de nos francs. C’est une gigantesque Arnaque, le titre d’un film célèbre.

C’est alors que le Président de la République, Son Excellence Thomas Boni YAYI, m’a informé de l’affaire et je lui ai conseillé de saisir immédiatement le FMI, pour connaitre la vérité. Ce qui fût fait. Et le rapport du Fonds Monétaire Internationale a estimé le montant total de cette arnaque du siècle à : Deux Cent Onze Milliards Cinq Cent Millions(211.500.000.000) de nos francsCFA.

Je voudrais donc compter sur le professionnalisme et l’intégrité des juges de cette cour, pour que toute la lumière soit faite au sujet de cette sordide et rocambolesque affaire.
Je voudrais aussi croire, qu’à l’issue de ce procès, des responsabilités seront situées en toute impartialité et en toute équité.
Je voudrais enfin espérer, que le procès qui s’ouvre à quelques encablures des échéances électorales, ne sera pas un procès politique.
Je souhaiterais que ce procès ne soit pas un outil dans les mains des fossoyeurs patentés de l’économie nationale mieux connus à présent de notre peuple, pour écarter de la compétition les personnalités qui leur font peur.

 

 Le Président d’Honneur

Nicéphore D. SOGLO

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – ICC-Services: Akplogan, Tégbénou, Amoussou et Zinzindohoué poursuivis pour diffamation par Yayi Boni

 

BENIN – Affaire Ajavon: ce que risque l’Etat en cas de boycott de la décision de la CAfDHP

 

BENIN – Congrès de l’USL : Rosine Soglo appelle à un peuple debout face au pouvoir Talon

Commentaires