CONGO: Denis Sassou Nguesso exhorte les congolais à se lancer dans l’exploitation agricole

Vous avez décidé de créer votre exploitation agricole ? Le président de la République, Denis Sassou Nguesso, qui exhorte les congolais à se lancer dans l’exploitation agricole pour rendre le pays autonome en matière d’alimentation, est prêt à vous aider personnellement à y voir plus clair sur les démarches à accomplir pour concrétiser votre projet.

 

 

«On peut prêter des bœufs aux congolais qui veulent se lancer dans l’élevage pour nous rembourser après», a déclaré le président Denis Sassou Nguesso lors de l’inauguration de l’abattoir de Mbobo, baptisé « Bon boeuf » situé à quelques kilomètres d’Oyo dans le département de la Cuvette (nord).

Le président congolais dispose à ce jour de près de 10.300 têtes de bœuf et près de 200 autruches, le nombre d’animaux composant ses différentes fermes de Kila et d’Olenga, au nord du pays.

La commercialisation de la viande pourra démarrer cette fin d’année avec près de 1200 têtes de bœuf.

On rappelle que l’économie congolaise affiche ces derniers temps des signes d’essoufflement qui rendent impérieuse sa transformation. Et pour Denis Sassou Nguesso, la diversification peut-être source de dynamisme de l’économie nationale.

Le pétrole ne pourra pas indéfiniment jouer le rôle de locomotive de l’économie congolaise. L’instabilité de son marché impose aux autorités congolaises d’opérer une diversification de leur économie en mettant l’accent sur des secteurs porteurs tels, l’agriculture, l’élevage, la pêche, le tourisme, les services…

Et l’appel de Denis Sassou Nguesso au bord de l’Alima lundi 17 décembre 2018, s’inscrit dans cet ordre.

 

Germaine MAPANGA

 

 

Source: http://lesechos-congobrazza.com

 

Les Echos du Congo-Brazzaville (Congo)

 

 

A lire aussi:

 

BURKINA: 7e édition du Prix burkinabè de la qualité : CIMFASO reçoit le graal de la productivité

 

GUINEE – Mines : le gouvernement et le consortium SMB-Winning signent « trois importantes conventions »

 

MAROC: TGV : Les prix se situeront entre 93 et 364 dirhams

Commentaires