ETATS-UNIS – Guerre dans l’administration Trump : James Mattis, secrétaire à la défense, a démissionné

James Mattis, secrétaire américain à la défense, a annoncé ce jeudi 21 décembre qu’il allait démissionner de son poste. Dans une lettre adressée à Donald Trump, il a évoqué son désaccord avec la décision du président américain de retirer les troupes américaines de la Syrie

 

 

James Mattis jette l’éponge. Le secrétaire américain à la Défense de Donald Trump a annoncé sa démission ce jeudi 21 décembre quelques heures après la suite de l’annonce du président américain de retirer ses troupes de la Syrie. Une décision qui n’aurait pas plu à Mattis qui a préféré tiré son épingle du jeu.

Sur CNN, la journaliste Barbara Star, qui s’est procuré la lettre de démission de Mattis, a lu en direct le contenu de celle-ci. « Parce que vous avez le droit d’avoir un secrétaire à la Défense dont les points de vue correspond le mieux aux tiens (…), je crois qu’il est aussi de mon devoir de démissionner », écrit James Mattis.

Mattis poursuit : « j’ai été privilégié de servir notre pays, d’avoir été le 26ème secrétaire à la défense, ce qui m’a permis de servir à côté de femmes et d’hommes travaillant de ce ministère pour défendre nos citoyens et nos idéaux ». Dans sa lettre, Mattis confirme son désaccord avec Trump sur la question du retrait des soldats américains de Syrie.

 

« Nous ne pouvons pas protéger nos intérêts sans tisser des alliances »

 

« J’ai toujours cru avec fermeté que notre force en tant que nation repose sans aucun doute sur la force de notre système d’alliances et de partenariats. Pendant que les Etats-Unis restent une nation indispensable du monde libre, nous ne pouvons pas protéger nos intérêts (…) sans tisser des alliances fortes et sans éprouver un respect à ces alliés. »

Dans sa lettre, James Mattis a précisé qu’il quittera ses fonctions le 28 février 2019, une date qui, selon lui, « devrait permettre d’avoir assez de temps pour trouver un successeur ». Il a aussi promis d’effectuer son travail avec efficacité jusqu’à son départ. Trump a immédiatement réagi, mais n’a pas été très loquace sur le départ de Mattis.

 

« Je remercie énormément Jim pour service rendu à la nation »

 

Sur Twitter, il a remercié son secrétaire à la défense. « Pendant que Jim était en fonction, d’importants progrès ont été faits, particulièrement en ce qui concerne l’achat de nouveaux matériels de guerre. Le Général Mattis nous a été très utile dans la recherche d’alliés. (…) Un secrétaire d’Etat sera bientôt nommé. Je remercie énormément Jim pour service rendu », a twitté Trump.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

General Jim Mattis will be retiring, with distinction, at the end of February, after having served my Administration as Secretary of Defense for the past two years. During Jim’s tenure, tremendous progress has been made, especially with respect to the purchase of new fighting….

49,7 k personnes parlent à ce sujet

 

Pour rappel, Donald Trump a annoncé ce mercredi 19 décembre que les troupes américaines présentes en Syrie quitteront le pays très bientôt. Le président américain justifie cette décision par le fait qu’il a gagné la guerre contre le groupe terroriste Etat Islamique. « Nous avons vaincu Etat Islamique (…) et il est temps que nos troupes reviennent à la maison », a-t-il déclaré face à la presse. Une décision précipitée qui a profondément divisé la classe politique américaine.

 

Par Cheikh DIENG

 

 

Source: http://lecourrier-du-soir.com

 

Le Courrier du Soir (France)

 

 

A lire aussi:

 

ISRAËL : des gilets jaunes prennent d’assaut le Parlement et menacent le gouvernement

 

CHINE: Le Burkina inaugure les locaux de son ambassade à Pékin

 

IRAN – 37 000 prisonniers tués : voici le rapport accablant d’Amnesty sur le massacre de 1988

Commentaires