Libération de Gbagbo : Fadi (porte parole de la CPI) : « Aucune décision n’a été rendue »

Une folle rumeur circule depuis ce vendredi 14 décembre faisant état de la libération de l’ex président ivoirien, Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé.

 

 

Dans le quartier populaire de Yopougon réputé être le fief de l’ex président ivoirien, c’est la joie. A l’intérieur du pays, on célèbre aussi la libération de Gbagbo et Charles Blé Goudé. « C’est officiel, ils sont libres depuis ce vendredi à 4h du matin et se trouvent à Bruxelles » nous invite à croire, Bouba De Gueho depuis Bangolo. Sur les réseaux sociaux, une capture écran de la page Rfi Afrique affiche : « Urgent ! Procès Gbagbo. Les conditions d’une remise en liberté sont connues. Gbagbo bénéficiera d’une remise en liberté provisoire dès ce samedi ».

 

Lire aussi >> Conseil de Sécurité : la 1ere résolution de la présidence ivoirienne adoptée hier.

 

Pour avoir le cœur net, nous avons joint M. El Abdallah Fadi. Dans un mail retour le porte parole de la CPI nous informe qu’il ne sera pas au bureau avant le 17 décembre. Il nous renvoie donc au bureau de l’unité des Affaires publiques de la Cour pour plus d’info. Nous posons donc la même question si oui ou non MM. Gbagbo et Blé Goudé sont libres à l’heure où nous leur écrivons ? Et à notre surprise, c’est El Fadi Abdallah qui nous répond : « Aucune décision n’a été rendue. Vous serez informé lorsqu’une décision le sera. Bien cordialement ». Pour le confrère de l’Opinion, Pascal Airault « les juges doivent rendre une décision écrite, mais d’après ce que j’ai compris, il y a des questions en suspens sur l’accord du pays d’accueil ».

 

Philippe Kouhon

 

 

Afriki Presse

 

A lire aussi:

 

COOPERATION: Pourquoi (comment) Ronaldinho en Côte d’Ivoire avec 40 hommes d’affaires

 

CÔTE D’IVOIRE – Légalité et légitimité contestées de la Cei : des vaincus Pdci «récusent» les victoires du parti

Commentaires