BENIN – Législative 2019: les inquiétudes de Gustave Assah

Invité le lundi 7 janvier 2019 dans l’émission 100% Bénin de la chaîne de télévision numérique Sikka Tv, le président de Task Force Citoyenne de la Cedeao, Gustave Assah a partagé ses inquiétudes sur l’organisation des élections législatives de 2019.

 

Gustave B. ASSAH, Président de Social Watch Bénin

 

La question relative à l’organisation des élections législatives de 2019 a été au cœur des échanges sur l’émission 100% Bénin de la  chaîne de télévision Sikka Tv en début de semaine. Le retard dans la convocation du corps électoral justifie les inquiétudes de l’ancien président de Social Watch Bénin. A l’en croire, le corps électoral devait être convoqué depuis depuis le 31 décembre 2018 conformément au nouveau code électoral voté par les députés.

 

 

L’ancien numéro 1 de Social Watch Bénin, Gustave Assah met en garde le gouvernement du président Patrice Talon  quant aux risques d’un éventuel report de ce scrutin. Pour lui, nous courrons le risque de tomber dans un vide juridique face à tout report excédant  15 Avril 2019. Il a également émis des inquiétudes sur le fait que bon nombre de concitoyens, notamment des nouveaux-majeurs ne se sont pas inscrits sur les listes du Cos-Lépi pour obtenir leurs cartes d’électeurs.

 

La campagne précoce observée sur le terrain sous la forme de présentation de logo aux militants n’a pas été omise par Gustave Assah , président de Task Force citoyenne de la Cedeao. Selon lui, ce qui se fait actuellement sur le terrain par les acteurs politiques de la mouvance n’est rien d’autre que de la tricherie. Aussi, invite-t-il ceux qui s’adonnent à cette activité à attendre le lancement de la campagne électorale pour investir le pays.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Nicéphore Soglo: « Nous sommes à la veille de 2019 où tout va changer dans ce pays »

 

BENIN – Procès ICC Services: les clarifications sur l’action en justice de Boni Yayi (vidéo)

 

BENIN – Affaire Icc – Services: Nicéphore Soglo plaide pour un procès impartial

Commentaires