BURKINA: Tourisme et hôtellerie: un prix national pour encourager les investisseurs

Encourager les investisseurs et valoriser les acquis dans les domaines de l’hôtellerie, la restauration et les voyages au Burkina, tel est l’objectif du Prix national de l’entrepreneur touristique. Premier du genre, l’initiative portée par le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, a été présenté à la presse ce mardi 22 janvier 2019.

 

 

Le tourisme selon Lassina Simporé, secrétaire général du MCAT, est devenu depuis plusieurs années, la première industrie de la planète. En effet, il représente selon l’Organisation mondiale du tourisme, 12% du PIB mondial et comptait quelque 200 millions d’emplois (8% du total mondial) en 2016. Ces bonnes performances cachent néanmoins des disparités entre pays. En effet, alors que l’Europe, l’Asie-pacifique et les Amériques se partagent la quasi-totalité des retombées de l’activité, l’Afrique quant à elle, ne bénéficie que d’environ 5% des échanges et des flux économiques de l’activité touristique mondiale.

Au plan sous régional, le Burkina occuperait une place assez modeste parmi les pays à vocation touristique. «Les crises sécuritaires, sanitaires et économiques de ces dernières années sont venues compromettre les efforts déployés par les acteurs du secteur et mettre en péril des acquis engrangés au cours de plusieurs décennies de croissance. Cependant, loin de céder au découragement, des milliers d’entrepreneurs continuent d’investir des ressources importantes dans le secteur. Ce qui témoigne de leur foi en ce secteur», fait remarquer M. Simporé.

En vue donc de valoriser les acquis et d’encourager ces investisseurs, le MCAT a initié le Prix de l’entrepreneur touristique. L’activité selon les organisateurs, consiste à honorer au cours d’une soirée gala, les acteurs des filières hébergement, restauration et voyages qui se seront distingués au cours de l’année. Pour l’année 2018, la soirée gala de récompense est prévue se tenir en début du mois de février 2019.

Trois prix seront décernés dans chaque catégorie soit un total de 9. Chaque prix est composé d’un trophée et des lots en nature. La valeur des différents lots en nature dépendra selon les organisateurs, de la mobilisation des ressources auprès des sponsors et partenaires.

 

PAR ABEL AZONHANDE

 

 

Source: http://www.fasozine.com

 

Fasozine (Burkina Faso)

 

 

A lire aussi:

 

BURKINA: un nouveau Premier ministre pour booster les chantiers (présidence du Faso)

 

BURKINA: Paul Kaba Thiéba présente sa démission et celle de son gouvernement

 

BURKINA – Lutte contre le terrorisme: «L’état d’urgence n’est pas une baguette magique…»

Commentaires