SENEGAL – Assemblée nationale : Amadou Ba devant les députés pour « chanter » la gouvernance de Macky Sall

La commission de l’économie générale, des finances, du plan et de la coopération économique s’est réunie, ce vendredi, à l’assemblée nationale pour examiner le projet de loi n°24/2018 portant loi de règlement gestion 2017.

 

 

Cette adoption avait permis aux pouvoirs publics et aux ministères, après la mise en place des crédits, d’exécuter le budget dans le respect de la réglementation applicable à l’exécution des recettes et des dépenses publiques.

A en croire Amadou Bâ, à la clôture de la gestion, il lui revenait, au nom du gouvernement et au regard des dispositions des articles 36 et 44 de la loi organique n°2001-09 du 15 octobre 2001 relative aux lois de finances, de rendre compte à vos commissaires, à travers ce projet de loi de règlement, de l’exécution des autorisations budgétaires de 2017.

Selon le ministre Amadou Bâ, il s’agit, d’un exercice de reddition des comptes qui revêt une importance particulière pour le président Macky Sall. En effet, le sens de la loi de règlement est de garantir la sincérité et la régularité des comptes; gages de transparence sur la situation financière de l’Etat, vis-à-vis des parlementaires, des citoyens, des partenaires techniques et financiers et des observations internationaux.

Amadou Bâ laisse entendre que, l’État du Sénégal manifeste ainsi sa volonté de promouvoir la transparence dans l’utilisation des fonds budgétaires. Par ailleurs, la cour des comptes dans le rapport définitif, n’a formulé que trois recommandations à savoir :  l’inscription des prévisions de remboursement des prêts rétrocédés dans le tableau d’équilibre, l’harmonisation des données relatives à la dette rétrocédée, et la conciliation de la situation des différents instruments de la dette.

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

 

A lire aussi:

 

COOPERATION: Un projet de pipeline Niger-Bénin de plus 2000 Milliards de FCFA pour l’exportation du pétrole nigérien…

 

L’Afro coin, la monnaie virtuelle d’intégration du continent

 

MAROC: ONEE- BAD : Signature deux accords pour une valeur de 115 millions d’euros

 

Commentaires