BENIN: Ce qu’il faut retenir de la rencontre Patrice Talon – Opposition

Le Président de la République a reçu dans l’après-midi de ce lundi 25 février 2019, une délégation de l’opposition. Cette séance d’échanges qui s’est tenue au Palais de la Marina a tourné autour des sujets brûlants de l’actualité, notamment le processus électoral en cours.

 

Rencontre Talon Opposants.. @ Capture d’écran

 

A l’issue de la rencontre entre les forces politiques de l’opposition et le Président Patrice Talon, deux points majeurs sont à retenir. Premièrement, le chef de l’État a rappelé aux partis de l’opposition et à toutes autres formations politiques qu’il est nécessaire qu’ils se conforment à la nouvelle charte des partis politiques. A l’en croire, c’est l’une des étapes primordiales pour la participation aux prochaines élections législatives. Deuxièmement, le chef de l’État a montré sa disponibilité à jouer le rôle qui est le sien pour permettre aux partis de se conformer.

 

« Ce n’est pas à moi de vous dire ce qu’il faut faire, mais je serais à votre place que je serais capable d’être présent dans la compétition »

Patrice Talon

 

 

Il a ainsi rassuré ses vis à vis de ce que des instructions seront données aux différentes structures afin qu’elles fonctionnent à temps plein. Les partis politiques ne disposant pas encore du certificat de conformité, et d’autres pièces exigées par la CENA pourront donc se procurer lesdites pièces à tout moment.

Réaction de l’opposition…

La délégation de l’opposition conduite par Candide Azannaï a fait savoir au chef de l’Etat qu’il est nécessaire que l’opposition participe aux prochaines élections législatives. Mais selon eux, le Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique serait dans une logique de les exclure du processus. Pour Candide Azannaï, les arguments avancés par le Ministre Sacca Lafia ne sont pas pertinents pour justifier la non délivrance du certificat de conformité aux partis Fcbe RE et USL.

 

La délégation de l’opposition a souhaité que ces trois partis rentrent en processions de leurs certificats de conformité afin de se mettre en règle pour le dépôt des dossiers à la CENA. En tous cas, l’opposition ne compte pas rester en rade des élections. “Nous sommes venus ici vous dire qu’il n’y aura pas d’élection sans l’opposition”, à martelé Candide Azannaï.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Privée de certificat de conformité, l’opposition dans la rue le 25 février

 

 

BENIN – Non délivrance du certificat de conformité: l’ultimatum de l’Opposition au gouvernement

 

BENIN: Les blocs républicain et progressiste n’existent pas, selon Candide Azannaï

 

BENIN – Rejet de dossiers des partis politiques: l’UDBN en colère contre Sacca Lafia

Commentaires