SENEGAL: Présidentielle 2019 : Abdoulaye Wade très surveillé !

Décidément, il fait partie des Sénégalais les plus ‘’surveillés’’. En effet, selon les informations de SourceA, ce sont, au moins, quatre véhicules dont deux blindés, plus de vingt éléments des Services de sécurité qui sont postés tout autour de la «Résidence» provisoire de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. Que cache cette soudaine présence policière certes, discrète, mais ô combien importante? Est-ce pour protéger le ‘’pape’’ du ‘’Sopi’’ où serait-ce juste un dispositif pour l’empêcher de dérouler son plan de sabotage, comme annoncé ? Allez demander à Aly Ngouille Ndiaye…

Depuis son départ du Palais de la République, Me Wade et certains de son entourage ont toujours fustigé le comportement de Macky Sall, l’actuel chef de l’Etat concernant les avantages dus à son rang d’ancien président notamment, le dispositif de protection qui devait être mis en place autour de lui. Cette revendication semble être bien prise en compte si on se fie à l’impressionnant dispositif de sécurité qui est mis autour de l’ancien chef d’Etat.

La Direction centrale du Renseignement intérieur et la Brigade nationale de la Sûreté de l’Etat n’auront pas chômé, depuis l’arrivée de Me Abdoulaye Wade pour «déboulonner» Macky Sall, comme il l’avait annoncé à ses milliers d’inconditionnels devant la Permanence du Parti démocratique sénégalais.

Si les barbouzes sont sur le terrain, depuis le 7 février, les éléments de ces deux Services doivent «maudire» l’ancien président, qui a fini de les contraindre à travailler 24/24 heures à la recherche des moindres faits et gestes pour tenir informée la hiérarchie sur la stratégie de ce dernier. En effet, au vu de son statut d’ancien président de la République, tout le monde est d’avis que le Secrétaire général national du Pds, malgré son âge, peut faire mal, car pouvant encore avoir accès aux informations les plus secrètes.

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL: Le Conseil Constitutionnel vient de valider les 5 candidats à la présidentielle

 

SENEGAL – Gardiennage : Lumière sur un esclavage des temps modernes !

 

SENEGAL – Abdoulaye Bathily charge le « Macky » : « depuis 50 ans au Sénégal, c’est la première fois qu’un président se sert de l’appareil judiciaire pour.. »

 

Commentaires