BENIN – Crise électorale: les quatre exigences de l’opposition

Les forces de l’opposition au régime du président Patrice Talon ont tenu jeudi, une conférence de presse au cours de laquelle elles ont formulé des exigences pour une sortie de crise.

 

 

Le siège du parti Restaurer l’Espoir à Cotonou a servi de cadre dans la soirée de ce Jeudi 14 Mars 2019, à une conférence de presse des forces de l’opposition. Cet échange avec les hommes des médias qui a pris l’allure d’une dénonciation, à été l’occasion pour l’opposition de dénoncer les imbroglios des membres de la commission électorale nationale autonome qui selon les conférenciers auraient violé leur serment.

 

L’opposition au régime du président Patrice Talon a également exprimé sa volonté de participer aux législatives de 2019. Pour finir, elle a présenté une série d’exigences pour une sortie de crise. En effet, dans la déclaration lue par l’honorable Guy Mitokpè, l’opposition exige entre autres:

  • La démission et l’arrestation de tous les membres de la commission électorale nationale autonome,
  • La démission du ministre de l’intérieur,
  • La disqualification de Me Adrien Houngbédji pour conduire les pourparlers afin d’aboutir à un consensus pour les élections législatives du 28 Avril 2019,
  • La désignation d’un médiateur de la Cedeao pour conduire les pourparlers en vue des élections législatives transparentes.

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Marche de l’opposition: après Cotonou, Abomey-Calavi assiégée, vendredi prochain

 

BENIN: « Il y a inquiétude pour la paix et pour la démocratie » dixit Me Robert Dossou

 

BENIN: Privée de certificat de conformité, l’opposition dans la rue le 25 février

Commentaires