BENIN – Irrégularités constatées sur des listes: des partis de la mouvance mettent Talon dans l’embarras

Face à des supposées irrégularités constatées sur certaines listes de partis de la mouvance, le président Patrice Talon pourra-t-il maintenir sa posture de légaliste bon teint qu’il a adoptée lors de l’audience accordée aux forces de l’opposition? Telle est la question qui taraude l’esprit de beaucoup de Béninois.

 

Patrice Talon, Président de la République du Bénin.

 

Après le dépôt des dossiers à la commission électorale nationale autonome (CENA) le mardi 26 février, beaucoup d’irrégularités sont constatées sur plusieurs listes de candidatures dont des listes de la Mouvance. En effet, en dehors des cas de doublons dénoncés sur les listes du parti Moele Bénin de Jacques Ayadji et celui du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) notamment dans la 4e circonscription où l’identité d’une même personne se retrouve sur les deux listes, des voix se font de plus en plus persistantes pour dénoncer la présence de députés et ministre “PRD” sur les listes de l’Union Progressiste et du Bloc Républicain alors qu’ils n’ont pas préalablement déposé la démission de leur formation politique de base. Il s’agit entre autres des députés Augustin Ahouanvoébla, Badirou Aguèmon qui se sont inscrits sur la liste des Progressistes, de Edmond ZinsouPaulin Gbénou et le ministre Jean-Claude Houssou inscrits sur la liste des Républicains alors qu’ils sont tous du PRD.

Au regard de l’article 11 de la Charte des partis politiques qui stipule que nul ne peut être membre de plus d’un parti politique, ceux qui cherchent des poux dans la tête de la mouvance exigent l’annulation de toutes ces listes. Une situation qui met sans doute en difficulté le chef de l’état qui fait de l’application des textes son cheval de bataille. Que fera-t-il face à cette nouvelle donne? gardera -t-il la même posture en exigeant de la CENA le respect strict de la loi ou respectera-t-il l’autonomie de l’organe en charge de l’organisation des élections qui a habilité à étudier les dossiers et valider ou non les listes de candidatures selon la loi ? En tout cas tous les yeux sont tournés vers la CENA dont la décision est plus que attendue.

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Privée de certificat de conformité, l’opposition dans la rue le 25 février

 

 

BENIN – Non délivrance du certificat de conformité: l’ultimatum de l’Opposition au gouvernement

 

BENIN: Les blocs républicain et progressiste n’existent pas, selon Candide Azannaï

 

BENIN – Rejet de dossiers des partis politiques: l’UDBN en colère contre Sacca Lafia

Commentaires