CONGO : Mayoko exporte son fer vers la Chine

Quelque vingt-trois mille tonnes de fer extraites par Sapro Mayoko SA, dans le département du Niari (sud), ont été chargées, vendredi dernier, au Port autonome de Pointe-Noire, dans le bateau Ivy Ocean de la compagnie Ashley Global Shipping, à destination de la Chine.

 

 

« Nous présentons la première production sortie de Mayoko à la grande satisfaction de tout le monde. Nous avons brisé là ce qui paraissait comme un tabou car, désormais, la production du fer de Mayoko est devenue une fierté congolaise », a déclaré le président directeur général de la société Sapro Mayoko Paul Obambi.

 

« L’exploitation de la mine de Mayoko est un symbole inscrivant le Congo parmi les pays producteurs du minerai de fer, une matière première indispensable à l’industrie automobile, à l’aéronautique et à la fabrication des rails », a-t-il ajouté.

Paul Obambi est déterminé à positionner le fer de Mayoko dont la teneur est de 65% sur le marché international, garantir à cette industrie naissante les gages d’un développement tous à azimuts et qu’elle impacte considérablement sur le bien-être des congolais en particulier.

 

La mise en exploitation du gisement de fer de Mayoko génère, en effet, la création de plus de cinq mille emplois dont trois mille directs et deux mille indirects dans un premier temps. Ensuite, plus de dix mille autres emplois seront créés lorsque la société atteindra la phase 4 avec plus de douze millions de tonnes de fer l’année. Le but étant de révolutionner le marché congolais de l’industrie.

 

Germaine MAPANGA

 

 

Source: http://lesechos-congobrazza.com

 

Les Echos du Congo-Brazzaville (Congo)

 

 

 

A lire aussi:

 

Dette publique : Bientôt la signature d’un accord entre la Chine et le Congo

 

CONGO – FMI : Vers la conclusion d’un programme

Commentaires