LIVRE – Thomas Sankara : l’espoir assassiné

Proche compagnon de feu Capitaine-président Thomas Sankara du Burkina Faso dont le corps a été enfin exhumé à Ouagadougou le 25 mai dernier pour les besoins de l'investigation, Valère D. Somé a témoigné pour l’Histoire et la postérité dans son ouvrage intitulé « Thomas Sankara : l’espoir assassiné ». Cet ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le gouvernement de « Thom Sank, le capitaine-Peuple » a été contraint à l’exil après le coup d'Etat dirigé par l'ancien président Blaise Compaoré et au cours duquel Thomas Sankara fut assassiné ainsi qu'une quinzaine de ses compagnons. Relecture.

 

LIVRE Somé 004

« Il est un fait qu’aujourd’hui certaines consciences sont prêtes à accuser le forfait des dirigeants actuels du Burkina Faso devenus « légitimes » par le fait même qu’ils gouvernent. Mais l’on ne peut blanchir ces mains tachées de sang.

Si le président Thomas Sankara  avait voulu véritablement se maintenir au pouvoir à ce prix, il l’aurait pu ; mais il a préféré le martyre. Par cet acte, jusque dans sa mort, il aura laissé à la postérité la plus haute leçon de vertu, d’abnégation, et d’honneur qui soit».

 

Ces mots qui figurent dans l’avant-propos du livre de Valère D. Somé qui porte le titre on ne peut plus évocateur de l’espoir que fut le Capitaine Thomas Sankara dans une Afrique qui se conjugue presque à tous les temps en désespoir en disent long sur le personnage. Et qui d’autre que l’un de ses plus proches pour en parler. Dans son ouvrage paru aux Editions L’Harmattan en 2000, Valère D. Somé fait passer le lecteur des dessous de l’assassinat de Thomas Sankara le 15 octobre 1987 à la lancinante question du devenir du Burkina Faso en passant les discours des vainqueurs qui vont consacrer le Front Populaire.

 

Aujourd’hui certes, Blaise Compaoré, le tombeur de Thomas Sankara n’est plus au pouvoir depuis la révolution d’octobre – version burkinabé – qui l’a chassé du pouvoir et du pays. Mais l’ouvrage intitulé Tomas Sankara : l’espoir assassiné nous donne à comprendre ce passé espoir-déception du « Pays des hommes intègres ». Et la question dans le chapitre xv, à savoir « Que réserve l’avenir aux Burkinabés » trouve aujourd’hui un début de réponse dans la marche résolue du peuple burkinabé vers le choix souverain de ses dirigeants et la construction de son avenir par lui-même.

 

Titre : Thomas Sankara : l’espoir assassiné

Auteur : Valère D. Somé

Broché: 232 pages

Editeur : Editions L’Harmattan, 2000

Langue : Français

ISBN-10: 2738405681

ISBN-13: 978-2738405685

Format: 21 x 13,6 x 1,8 cm

 

 

 

Par Serge-Félix N’Piénikoua

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *