BENIN – Crise post-électorale: Social Watch Bénin appelle à un dialogue national inclusif

Social Watch continue d’œuvrer pour la résolution de la crise politique au Bénin. Malgré les nombreuses démarches menées dans la période pré-électorale, cet organisme de la société civile a constaté que les élections du 28 avril se sont déroulées sur fond de tension occasionnant des violences par endroit, avec un taux de participation historiquement bas. Pour mettre définitivement fin à cette crise qui semble s’envenimer, Social Watch Bénin propose à nouveau une solution à l’endroit des acteurs concernés.

 

 

Social Watch Bénin a suivi les derniers événements survenus à Cotonou dans le cadre de la protestation contre le processus électoral. Ces manifestations qui ont engendré des morts inquiètent l’Organisation qui invite à la paix. Conscient de ce qu’un simple appel à la paix n’est pas suffisant pour juguler définitivement la crise, le Conseil d’Administration de Social Watch Bénin propose une solution concrète.

« Au regard de tout ce qui précède, le Réseau Social Watch Bénin, en tant qu’organisation de Contrôle Citoyen de l’Action Publique invite à la paix, lance un appel urgent au Chef de l’Etat, aux institutions de la République, aux partis politiques, à la Communauté Internationale et à toutes les parties prenantes pour engager dans les meilleurs délais un dialogue national inclusif pour la réhabilitation de la démocratie béninoise. Ce dialogue  doit permettre, en toute sincérité et dans un esprit de tolérance réciproque, de diagnostiquer et d’extirper de manière consensuelle  tous les éléments crisogènes et conflictogènes contenus dans les dispositions légales. »

 

Social Watch Bénin invite tous les acteurs concernés à tirer leçons de la situation actuelle afin de travailler à redorer le blason de la démocratie béninoise. « La conviction forte de Social Watch Bénin est que de nos faux-pas d’aujourd’hui, nous pourrions tirer leçons, grandir et redevenir le modèle démocratique tant apprécié par le monde entier. », a conclu Blanche Sonon, présidente de Social Watch Bénin.

 

ADJI

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: « Ce processus électoral creuse l’écart entre la légalité et la légitimité », Social Watch

 

BENIN – CRISE POLITIQUE : Le Président du FPHA, Ladislas Prosper Agbessi exige la démission de Patrice Talon

 

BENIN – Eric Houndété: « Patrice Talon est un pyromane qui joue au sapeur-pompier »

 

Commentaires