BENIN – L’opposition sur la main tendue de Talon: pas de dialogue sans l’annulation de la 8è législature

Les forces de l’opposition ne sont pas contre la main tendue du chef de l’Etat encore moins contre un dialogue avec la classe politique. Seulement, elles exigent des préalables à ce dialogue dont l’annulation pure et simple des élections législatives du dimanche 28 avril 2019.

 

 

L’opposition au régime du président Patrice Talon ne transige pas sur les conditions pour sa participation à un dialogue entre le chef de l’Etat et la classe politique. Lors d’un point de presse tenu le mardi 21 mai 2019 au siège de la résistance à Cotonou en réponse au message du président de la république à la nation, l’opposition conditionne sa participation à ce dialogue qu’entend convoquer le numéro 1 béninois à l’annulation des élections tenues le dimanche 28 avril 2019.

 

Réagissant à la lettre de la conférence épiscopale qui offre sa médiation pour conduire cet éventuel dialogue, le secrétaire général Guy Mitokpè à travers un post, rappelle la position de l’opposition. Selon lui, personne ne peut être contre un dialogue, surtout si c’est pour la bonne cause.  Mais poursuit-il, il y a des préalables à tout dialogue. Pour l’opposition au pouvoir Talon, l’annulation de l’assemblée nationale installée le 16 mai dernier est une condition non négociable pour la participation de l’opposition à cet échange.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: « Un dialogue ne changera pas la donne », Nourou Dine Saka Saley

 

BENIN – Incarcération de Bertin Koovi: Ladislas Agbési exige sa libération et menace

Commentaires