BENIN – Sébastien Ajavon: le gouvernement français confirme son statut d’exilé politique

Comme annoncé dans les médias il y a quelques jours, le président d’honneur du parti Usl, l’une des figures de proue de l’opposition est officiellement reconnu comme exilé en France. Le secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères l’a souligné ce mercredi 19 juin 2019 au Parlement.

 

Sébastien Ajavon, homme d’affaires, président d’honneur du parti Usl (Opposition)

 

Sébastien Ajavon est reconnu comme exilé par la France. Invité à se prononcer sur la situation socio-politique qui prévaut au Bénin, le secrétaire d’Etat a rassuré que la France  suit avec grand intérêt la situation du Bénin et mène des actions, notamment en ce qui concerne la menace sur certains acteurs politiques. « Monsieur Ajavon qui est un homme politique du Bénin s’est vu octroyer l’exil par l’OFPRA il y a quelques jours. Cela montre que nous sommes à la hauteur de notre tradition de ce point de vue… », a-t-il précisé.

Pour rappel, arrivé en troisième position lors des présidentielles de mars 2016, Sébastien Ajavon a décidé de soutenir Patrice Talon au second tour des élections. Quelques mois après la prise de pouvoir, les relations entre les deux hommes se sont considérablement dégradées. Sébastien Ajavon a retiré son soutien au régime de Patrice Talon et s’est déclaré opposant estimant que la gestion de son ex-allié politique ne répond pas aux aspirations du peuple.

Des soucis judiciaires… 

 

Impliqué dans une affaire de cocaïne, Sébastien Ajavon s’est vu dans une bataille juridico-politique. Après quelques jours de détention, il a été libéré au bénéfice du doute. Mais il était pas encore au bout de ses peines. La création de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet) vient renforcer les soucis judiciaires de l’homme d’affaires. Il fut condamné par défaut à 20 ans d’emprisonnement ferme par cette nouvelle juridiction qui a statué sur le dossier en absence du mis en cause et de ses avocats.

Malgré la décision de la cour africaine des droits de l’homme et du peuple qui a demandé l’annulation de la condamnation de Sébastien Ajavon, sa situation est restée telle. Il a alors décidé de demander exil en France, où il résidait quelques semaines avant le verdict.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Les exhortations de quatre organisations africaines à Patrice Talon

 

BENIN: « Il faut exister coûte que coûte, et idéalement aux frais de la République », Nourou D. S. Saley

 

BENIN: « Un jeune affamé entrant en politique sera aussi un vieux affamé… », Nourou D. Saka Saley

 

BENIN: « Un dialogue ne changera pas la donne », Nourou Dine Saka Saley

Commentaires