CONGO: Des gendarmes et policiers pour protéger l’Ambassade du Congo en France

Au total huit (08) officiers et sous-officiers de la gendarmerie et de la police ont été détachés au Ministère congolais des Affaires étrangères. Ils devront protéger jour et nuit la Chancellerie congolaise en France.

 

 

En 2016, dans un contexte de fortes tensions politiques au pays, des assaillants ont pénétré de force dans l’Ambassade du Congo à Paris et dégradé les lieux au moyen de cocktails Molotov.

L’attaque a eu lieu le mardi 21 juin 2016 à 1 heure du matin. Selon une source diplomatique congolaise, des assaillants ont foncé, avec leur véhicule, dans la grille d’entrée de l’ambassade du Congo-Brazzaville, rue Paul Valéry, dans le 16e arrondissement de Paris.

Une fois à l’intérieur du bâtiment, ils ont jeté des cocktails Molotov au niveau de l’accueil, déclenchant ainsi un début d’incendie qui n’a pas atteint les bureaux.

Avant de s’enfuir, les assaillants ont mis le feu à leur véhicule. Aucun agent de sécurité congolais ne se trouvait sur le lieu au moment de l’attaque.

En novembre 2018, une enquête a été ouverte après l’incendie de véhicules devant l’Ambassade du Congo à Paris, qui a également été taguée de graffitis.

L’enquête ouverte pour « destruction par un moyen dangereux » et « dégradations » par le parquet de Paris a été confiée au premier district de police judiciaire (1er DPJ).

Des sources dignes de foi indiquent que cette expérience sera étendue à d’autres missions diplomatiques congolaises.

 

Jack de MAÏSSA

 

 

Source: http://lesechos-congobrazza.com

 

Les Echos du Congo-Brazzaville (Congo)

 

 

A lire aussi:

 

CONGO : Mayoko exporte son fer vers la Chine

 

Dette publique : Bientôt la signature d’un accord entre la Chine et le Congo

 

CONGO – FMI : Vers la conclusion d’un programme

 

Commentaires