BENIN: Candide Azannaï fait faux bond à Sacca Lafia

Le parti Restaurer l’Espoir n’a pas effectué le déplacement du ministère de l’Intérieur ce jeudi soir comme établi dans le chronogramme. Candide Azannaï et son parti ont préféré former les jeunes et les femmes plutôt que d’aller au ministère pour une seule raison.

 

 

Le parti de Candide Azannaï ne s’est pas fait représenter au ministère de l’intérieur et de la sécurité publique cet après-midi. C’est du moins la fausse note qu’il y a eu dans le chronogramme établi par les dix partis qui étaient à la présidence de la République le lundi 15 juillet dernier. Seul parti politique absent au rendez-vous du palais de la Marina, Restaurer l’Espoir n’a pas voulu s’aligner derrière les dix autres partis politiques. La raison est toute simple.

Pour l’ancien ministre de la défense de Patrice Talon « aucune loi ne parle de certificat de conformité pour l’existence officielle d’un parti politique au Bénin ». Ce certificat est une « invention de la Cour constitutionnelle ». Il estime que cette démarche est un faux fuyant. Aller au ministère de l’intérieur pour ce papier est, pour RE, une perte de temps.

Il faut rappeler que le ministre de l’intérieur, de sources généralement bien renseignées, est disposé à envoyer des émissaires au siège du parti RE pour les formalités d’usage afin de lui conférer son statut juridique.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Talon et l’opposition divisés sur le contenu du dialogue

 

BENIN – Candide Azannaï: « Je n’ai aucune discussion à mener avec Patrice Talon »

 

BENIN – Sébastien Ajavon: le gouvernement français confirme son statut d’exilé politique

Commentaires