BENIN: Vaste campagne du gouvernement pour l’évaluation des enseignants

Tous les moyens sont exploités désormais pour convaincre les enseignants à se soumettre à l’évaluation diagnostique prévue pour le 24 août prochain. Outre les députés qui tiennent des rencontres avec les enseignants de leur localité, le gouvernement s’est sérieusement invité dans la sensibilisation des différents acteurs de l’école.

 

 

Les canaux digitaux sont les premiers à être mis à contribution pour atteindre le plus grand nombre d’enseignants concernés par cette évaluation dont l’issue reste incertaine selon les syndicalistes. Sur les réseaux sociaux, les communicants du gouvernement publient des messages invitant les enseignants à se faire évaluer pour une meilleure qualité de l’éducation.

 

On peut lire aisément « pour l’avenir de nos enfants l’école béninoise mérite les enseignants qualifiés ». Ou encore « les parents d’élèves sont pour la qualité de l’enseignement dans nos écoles. Ils soutiennent l’évaluation ». Comme si ce n’était pas suffisant, un chronogramme est défini pour parcourir les douze départements afin d’expliquer le bien fondé de l’évaluation aux enseignants. Des députés sont aussi mis à contribution pour atteindre les objectifs. Ce samedi 10 août, un député de l’Ouémé rencontre les enseignants à Porto-Novo. Certaines sources renseignent que c’est une mission qu’il a reçue du bureau politique de son parti politique. Ce qui voudra dire que les autres élus iront dans leur circonscription électorale pour convaincre les enseignants à composer.

 

Seulement, il faut noter que la communication outrancière ne pourrait estomper les ardeurs de ces hommes et femmes qui craignent pour leur job. Au cours de leurs différentes assemblées générales, ces derniers ont noté que ce n’est pas l’évaluation qui est le problème en soi. C’est plutôt la suite à donner à cette phase qui traumatise les enseignants reversés en 2008.

 

Notons que le gouvernement, à travers trois ministres, au cours d’une sortie médiatique jeudi dernier, a rassuré que personne ne sera laissée sur le carreau après l’évaluation. Cependant, les syndicalistes exigent un document écrit pour s’assurer davantage qu’il ne s’agit pas d’un marché de dupe.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN/Importation de blocs de roches de la Norvège par le gouvernement: Ce granite pèse 98 milliards de gré à gré

 

BENIN – Liste des personnalités politico-administratives recherchées par la justice

 

BENIN – BAC: Peace Nicoué prend sa revanche en 2019 avec un incroyable résultat

 

BENIN – Hommes d’affaires et créateurs de richesse au Bénin: Sous les tirs de la Rupture

Commentaires