CÔTE D’IVOIRE – Le Coupé-décalé en deuil : Dj Arafat décède suite à un accident de moto, des proches réagissent.

Houon Ange Didier alias DJ Arafat, le leader du coupé-décalé depuis plus d’une dizaine d’années est mort des suites d’un accident de moto dans la nuit du 11 au 12 août 2019 à Abidjan. Une équipe d’Afrikipresse et de l’Intelligent d’Abidjan s’est rendue à son domicile pour recueillir les réactions de ses proches et fans.

 

 

Bini Jean-Luc Alias Arébézé , «Je suis complètement dévasté»

C’est dans le Coupé décelé que j’ai connu Arafat. C’est son amour. Je me suis rapproché de lui, a cause de son amour pour les grosses voitures. La voiture que j’ai en ce moment, c’est à cause de lui que je l’ai achetée . Je l’ai vu un jour passer avec un véhicule du même model. Il m’a lancé comme ça “Mon petit, ça tue“. C’est ainsi que j’ai acheté le même modèle de voiture. J’ai eu un accident récemment où j’étais avec lui. Il était sobre. Depuis, nous ne nous sommes plus revus. Aujourd’hui, j’apprends que mon ami, mon grand-frère, mon étendard, mon exemple dans tout ce que je fais, et que j’aime, est parti. Je n’ai pas de mots pour définir la douleur qui m’étreint actuellement. Je suis complètement dévasté. C’était le guide de notre génération. On a perdu un grand homme. Il est mort très jeune. Au-delà de la Côte d’Ivoire, de décès d’Arafat est une grosse perte pour la culture mondiale. C’est lui Yorobo dit le Dahichi qui était le représentant du Coupé décalé dans le monde entier. C’est un drame.

 

Brice Ange-Baer (Papa de “Ordinateur) « Si Arafat est vraiment décédé, c’est que le Coupé décalé est mort »

Arafat et moi sommes un peu parentés, parce qu’il est ordinaire de Bangolo comme moi. Ensuite, il y a mon fils qui dance avec lui. Il s’agit de “Ordinateur“. Avec le temps, il est devenu comme mon fils. Il était chez moi à Yopougon, pratiquement tous les week-ends. Quand j’ai vu l’accident sur les réseaux sociaux, j’étais sidéré. On croisait les doigts pour qu’il se rétablisse vite. Malheureusement, ce matin (lundi 12 août 2019), nous apprenons son décès. C’est une vraie catastrophe. Je suis venu m’enquérir de la réalité. Je suis venu voir si c’est vrai que le Coupé décalé est vraiment éteint. Parce que, si Arafat est vraiment mort, c’est ce que ça voudrait dire. Arafat, c’est l’icône de la jeunesse. Toute la Côte d’Ivoire est triste. Jeunes comme vieux. Regardez vous-même la foule qui est rassemblée devant sa résidence depuis ce matin. La nouvelle est insupportable. Je retiens que Arafat était un homme de conviction. Il était certes un peu têtu, mais il arrivait toujours à ses fins. C’était un homme très généreux. Il avait la main sur le cœur. Les grosses cylindrées faisaient aussi partie de sa vie. Il était humain.

 

Karim Abdoul Aziz (Marketeur digital) «C’était un jeune homme talentueux qui parvenait à cristalliser l’actualité»

Nous sommes en état de choc. C’est une grosse perte pour la culture, la jeunesse ivoirienne et africaine. Qu’on l’aime ou pas, Dj Arafat ne laissait personne indifférent. C’était un jeune homme talentueux qui parvenait à cristalliser l’actualité. C’est une nouvelle difficile. Mais, c’est la volonté de Dieu. C’est le marketing digital ivoirien et même africain qui perd. Parce que, chaque fois que je faisais des formations, je prenais en exemple, Dj Arafat, c’était un expert du marketing digital. Il a arrivait à captiver son audience. Il avait créé une communauté qu’il appelait la chine populaire. Il avait des directs décalés avec des buzz. C’était le roi des buzz en Côte d’Ivoire. La culture du pays est en deuil. Elle perd un de ses ambassadeurs. Un de ses fils. C’est une grosse perte pour toute la Cote d’Ivoire et pour l’Afrique.

 

Léo Tamé (Proche de Arafat) « Ce lundi 12 août 2019 est une journée noire pour moi »

Je suis un ami et fan de Arafat. C’est vraiment triste. Voilà un peuple qui est rassemblé ce jour devant sa résidence pour le pleurer. La douleur est trop forte. Arafat était une star. J’habite les Vallons (Cocody II-Plateau). Mais dès que j’ai appris la triste nouvelle, je me suis rendu ici à sa résidence pour constater de mes propres yeux. C’est un ami. Je venais ici tout le temps, lui rendre visite. C’était un homme gentil. Si vous voyez tout ce monde rassemblé ici en ce moment, c’est à cause de la gentillesse dont il a fait preuve. C’est la tristesse. Je suis Togolais et j’aimais beaucoup Arafat. Ce lundi 12 août 2019 est une journée noire pour moi.

 

Réalisé par J-H K et Yaya K.

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi: 

 

CôTE D’IVOIRE: Gbagbo et Bédié tentent d’oublier leurs désaccords après une 1ère rencontre depuis 2010 (communiqué final)

 

CÔTE D’IVOIRE : La coalition politique « Arc-en-ciel » demande un 3è mandat pour Ouattara

 

CÔTE D’IVOIRE: Bédié remplit les conditions pour être candidat, 2020, c’est pour les gagner et non s’amuser (Guikahué)

Commentaires