FRANCE – Le ministre de l’Agriculture filmé dans une Corrida : l’amateurisme du gouvernement n’a plus de limite

 

 

Après les Homards, place à la Corrida. Il y a un peu plus d’un mois, la tête de François de Rugy, ex ministre de l’Ecologie, était tombée  à la suite des révélations de Médiapart sur ses dîners mondains organisés avec des amis et lors desquels des homards avaient été consommés à foison.

L’Affaire, qui avait éclaté en pleine crise des Gilets Jaunes où des millions de Français dénoncent le train de vie très luxueux des élus et la paupérisation qui touche de plus en plus de Français, avait fait la une des médias et avait été interprétée par certains comme révélatrice d’un gouvernement des riches incarné par Macron qui se soucie très peu du peuple.

Un mois plus tard, c’est autour d’un autre ministre du gouvernement de Macron de commettre une erreur politique gravissime. En effet, dans un nouveau scandale qui risque de fragiliser Emmanuel Macron, deux de ses ministres sont cités : Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales et Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Ce jeudi, la presse et les associations de défense des animaux se sont particulièrement acharnés sur Didier Guillaume après qu’il a été photographié assistant (avec Jacqueline Gourault) à une corrida, ce jeu particulièrement violent à la fin duquel un des taureaux est sauvagement tué.

Voir un ministre de la République, chargé de défendre les animaux prendre du plaisir à regarder ces êtres se faire tuer de la sorte, au beau milieu d’une foule en liesse, pose un sérieux problème. On a beau vouloir défendre Didier Guillaume, mais sur ce coup-là, il devient indéfendable.

Ce vendredi, la réaction des organisations en charge de défendre les animaux ont été légion et pour cause. « Aucune limite dans l’indécence, le ministre de l’Agriculture, en charge de la protection animale, Didier Guillaume, assiste en ce moment même avec Jacqueline Gourault (autre ministre du gouvernement) à une séance de torture animale dans les arènes de Bayonne…Scandaleux ! », réagissait la Fondation Brigitte Bardot sur son compte Twitter.

 

Il arrive un moment où l’on se pose la question de savoir si les ministres de Macron sont vraiment à la hauteur de la tâche qui leur est confiée. En tout cas, pour le cas Didier Guillaume, c’est plus qu’une négligence, c’est de l’amateurisme à l’état pur de la part d’un ministre dont la tâche est de défendre les animaux contre les cruautés dont ils font l’objet.

Son attitude doit-elle vraiment choquer ? Pas du tout ! En effet, Lecourrier-du-soir a parcouru le compte officiel du ministre en question. On n’y a retrouvé aucune condamnation suite à l’acte ignoble d’un jeune basque qui avait été filmé il y a quelques jours en train d’arracher la tête d’un coq avec ses dents. Ce silence de Didier Guillaume en dit long sur le personnage.

 

Le plus grand tort de Macron est d’avoir au sein de son gouvernement des ministres qui ne savent pas pour quoi ils ont été nommés à ces postes. Depuis l’arrivée de Castaner, le pays vit sous un Etat policier qui ne dit pas son nom. Le plus courageux (Hulot) a rendu le tablier dénonçant des promesses non tenues et des lobbys qui ont pris le contrôle total de la politique de Macron. Si à cela, on ajoute l’immense bêtise de Didier Guillaume, les choses se compliquent pour le président et son gouvernement.

Il y a des fautes professionnelles qu’on ne pardonne pas et celle-ci en fait partie. Didier Guillaume, en se rendant à la Corrida, savait très bien comment cette fête allait finir : par une violence animale qui ne dit pas son nom. A partir de là, sa présence à la tête de ce ministère n’a plus de sens. Macron doit se débarrasser de lui très vite pour éviter que cette affaire ne prenne de l’ampleur. C’est scandaleux !

 

Par Cheikh DIENG

 

 

Source: http://lecourrier-du-soir.com

 

Le Courrier du Soir (France)

 

 

 

A lire aussi:

 

La chronique du blédard : Un bien détestable président

 

FRANCE-ETATS-UNIS – Macron insulté par Trump : c’est la fin de la lune de miel entre deux ex amis devenus ennemis

 

INDE: Annoncé au Bénin, le président indien reçoit une lettre de Nicéphore Soglo

 

Commentaires