La CEEAC se dote d’un nouveau siège à Libreville

Le ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze, président du Conseil des ministres du Comité de pilotage de la réforme institutionnelle (Copil-ri), a présidé le 22 août à Libreville, la cérémonie de remise officielle des clés du nouveau siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) au Secrétaire général de cette institution, Ahmad Allam-Mi. Une occasion pour lancer les travaux de réfection de ce bâtiment ayant abrité les services de la Banque des Etats de l’Afrique centrale.

 

Les officiels posant pour la postérité après la remise des clés du nouveau siège de la CEEAC. © Gabonreview

 

Pour encourager et accompagner le processus de la mise en œuvre des réformes institutionnelles de la CEEAC, le président Ali Bongo, président en exercice de cette structure sous régionale, a récemment décidé de doter l’exécutif de cette institution d’un siège. La promesse s’est concrétisée ce 22 août avec la remisse solennelle des clés du nouveau siège au Secrétaire général de cette organisation sous régionale.

 

Le nouveau siège de la CEEAC à Libreville. © Gabonreview

Le Gabon préside le Comité de pilotage (Copil) des réformes qui vont rendre la CEEAC plus robuste que jamais. Et doter cette institution d’un cadre de travail approprié, en phase avec les nouvelles ambitions lui permettra de mettre efficacement en œuvre ses grands chantiers d’intégration. «Ce moment traduit l’encrage du Gabon aux idéaux portés par les pères fondateurs de notre communauté à travers le traité du 18 avril 1983, de même que sa disponibilité à honorer les engagements découlant de la décision de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, tenue à Brazzaville le 18 décembre 1984 et qui a choisi d’établir son siège à Libreville», a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Selon le Secrétaire général de la CEEAC, c’est est «un acte de portée historique qui restera gravé dans la mémoire de la communauté». «Le premier sentiment qui m’anime est celui d’une reconnaissance envers la République gabonaise de doter le Secrétariat général de la CEEAC d’un siège sur une artère de référence abritant de prestigieuses institutions de la République gabonaise et même des partenaires avec lesquels nous travaillons. Cette proximité, mieux ce voisinage contribuera davantage à améliorer nos relations», a déclaré Ahmad Allam-Mi.

Après la remise officielle de ce siège, place à la réfection de ce bâtiment ayant abrité les services de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Le CEEAC devra encore patienter quelques mois dans ses locaux du deuxième arrondissement, avant d’occuper ce siège situé à proximité de l’Assemblée nationale, du Sénat, de la Primature.

 

Par 

 

 

Source: gabonreview.com

 

Gabonreview.com (Gabon)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN-NIGERIA – Blocage des frontières terrestres du Nigeria pour 28 jours: Buhari ferme, Talon négocie

 

MATIERES PREMIERES: L’or au plus haut en 6 ans

 

GABON – Lee White : «Redynamiser le ministère de la Forêt»

 

CEDEAO – Monnaie unique: voici l’origine du nom Eco selon Mamadou Koulibaly

Commentaires