BENIN – Frontière Nigériane: « le gouvernement béninois a intérêt à se taire », Me Sadikou Alao

Depuis la fermeture de certaines frontières du Nigéria et son impact négatif sur l’économie béninoise, beaucoup se sont interrogés sur le silence du gouvernement béninois. Me Sadikou Alao qui connait bien le géant de l’Est lève un coin de voile sur le silence des autorités béninoises.

 

 

Ce n’est pas par plaisir que les autorités béninoises observent le silence depuis la fermeture de certaines frontières nigérianes. Reçu dans l’émission « Le boulevard des opinions » de Sikka tv, le président de Gerdess Afrique, Me Sadikou Alao affirme que « Ce qu’il faut savoir, c’est que le gouvernement béninois a intérêt à se taire« . Selon lui, le président Patrice Talon et son gouvernement ont intérêt à se taire pour ne pas envenimer la situation et surtout parce que le Bénin  de par son comportement se retrouve en position de faiblesse. « Dans les situations comme celles-là, on parle haut et fort lorsqu’on a tout de son côté. Mais le gouvernement béninois n’est pas en mesure de parler haut et fort parce que les torts sont très nombreux du côté du Bénin depuis très longtemps » a-t-il indiqué.

 

Le premier péché du Bénin, selon Me Sadikou Alao, c’est que les dirigeants du pays depuis longtemps n’ont pas cherché à savoir qui est le Nigéria. S’ils avaient cherché à savoir, poursuit-il, ils auraient su que ce n’est pas le chef de l’Etat nigérian qui décide. A en croire Me Sadikou Alao, la politique étrangère du Nigéria est fortement influencée par la puissante commission étrangère. Cette puissante commission nationale qui implique tous les ministères, explique-t-il donne les directives que le président est tenu de suivre. « Depuis que le Nigéria a accédé à l’indépendance, aucun chef d’Etat nigérian ne peut prendre une position dans la politique étrangère qui n’est pas celle de la puissante commission des affaires étrangères. » précise-t-il.

 

Selon Me Sadikou Alao, le Nigéria connait très bien ce qui se passe au Bénin. Il connait le fonctionnement politique, économique du pays et connait tous les problèmes et du port et comment le PVI fonctionne au port. « Le Nigéria sait dans les moindres détails ce qui se passe au Bénin sur le plan économique et politique. il sait comment fonctionne le port, le PVI. Les béninois ne le savent pas mais les dirigeants du Bénin sont entrain de comprendre que le Nigéria sait tout du pays grâce à leur puissant service de renseignement.«  indique-t-il.

Pour Me Sadikou Alao, c’est parce que les autorités béninoises savent que le Nigéria sait tout du pays qu’ils ont des difficultés à parler et ne peuvent même pas parler sans régler certains problèmes. « C’est pour ça que les gens ont organisé précipitamment le dialogue politique » , affirme-t-il. Selon Me Sadikou Alao, le Nigéria sait comment fonctionne le port et où va l’argent; il sait que la gestion est solitaire.

En somme, pour Me Sadikou Alao, c’est parce que les autorités du Bénin savent ce que leur reproche le Nigéria qu’elles sont obligées de garder le silence pour ne pas aggraver la situation.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Voici les 21 résolutions des assises de l’opposition

 

BENIN – Dialogue politique: Soglo déplore le sort réservé au clergé catholique

 

BENIN: Le dialogue politique annoncé ne résoudra pas la crise actuelle, Narcisse Tomety

 

BENIN: Le Pcb parle d’un dialogue « nul et non avenu… »

Commentaires