BENIN: Le Parc national de Pendjari à nouveau ouvert aux touristes

Cinq mois après le drame d’assassinat du guide touristique du parc national de Pendjari et l’enlèvement de deux touristes français, le parc ouvre à nouveau ses portes aux touristes après le renforcement du dispositif sécuritaire.

 

LeParc National de la Pendjari Photo: wikipédia

 

Les touristes sont à nouveau attendus au parc national de la Pendjari. Fermé courant le mois de Mai 2019, le parc ouvre à nouveau ses portes. En effet, deux touristes français ont été enlevés du parc pendant le mois de Mai 2019 et le guide qui les accompagnait, Monsieur Fiacre Gbédji a été retrouvé assassiné par les ravisseurs.

 

Fermé suite à cet incident, le parc a ouvert ses portes depuis ce Mardi 15 Octobre 2019 aux touristes. C’est du moins ce que l’on retient du passage de José Pliya, le directeur général de l’Agence nationale du patrimoine et du tourisme sur « Frissons Radio ». Cette reprise des activités au niveau de ce parc fait suite au renforcement des dispositifs sécuritaires. « c’est un grand programme de sécurisation avec notre partenaire et ses rangers et l’armée béninoise »   a fait savoir le directeur général de l’Agence nationale du patrimoine et du tourisme. Les militaires chargés d’assurer la sécurité sur ce centre touristique ont reçu une formation spécialisée pour le renforcement de leur capacité. Toujours pour des dispositions sécuritaires, on note la présence discrète de certaines unités de l’armée pour appuyer les rangers. Des démarches ont été également faites du côté des conservateurs du parc d’Arly au Burkina Faso pour le renforcement des capacités des agents des eaux et forêts burkinabè. C’est suite à ces réformes  sécuritaires que les portes du parc ont été à nouveau ouvertes. Une ouverture que José Pliya qualifie de « sécurisée mais prudente ».

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Voici les 21 résolutions des assises de l’opposition

 

BENIN – Dialogue politique: Soglo déplore le sort réservé au clergé catholique

 

BENIN: Le dialogue politique annoncé ne résoudra pas la crise actuelle, Narcisse Tomety

 

BENIN: Le Pcb parle d’un dialogue « nul et non avenu… »

Commentaires