BENIN: Voici ce que pense le clergé catholique du dialogue politique

Du 20 au 23 octobre 2019 la Conférence Épiscopale du Bénin (CEB) a tenu sa première session plénière ordinaire au titre de l’année 2019-2020 à Parakou. Au cours de ce conclave, les évêques se sont prononcés sur le dialogue politique organisé par le gouvernement du jeudi 10 au samedi 12 octobre 2019. Ils ont aussi abordé les assises de l’opposition tenues à Cotonou parallèlement au dialogue politique.

 

S.E.M Patrice Talon rencontre les membres de la Conference Episcopale le 7 février 2018

 

Certaines personnes auraient voulu que le clergé catholique soit associé au dialogue politique. Son absence a d’ailleurs suscité une grosse polémique dans l’opinion. Mais les responsables de l’église n’en font pas une histoire. L’essentiel pour eux, c’est que le dialogue s’est tenu et ouvre la voie à une large concertation pour une vraie réconciliation des fils et filles du Bénin. Ils ne sont pas aussi restés indifférents aux assises de l’opposition tenues dans la même période. La CEB a suivi ces deux événements et considère ces initiatives « comme une étape significative pouvant conduire à un dialogue national en vue d’une authentique réconciliation… ».

Il faut rappeler que pour justifier l’absence du clergé catholique aux travaux du dialogue politique, le Ministre Alain Orounla avait évoqué un problème de spécificité. A l’en croire, les évêques n’ont pas été conviés à cette rencontre car il s’agit d’un conclave purement entre acteurs politiques pour régler un problème politique.

 

Par Cochimau S. HOUNGBADJI

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Boni Yayi, le cauchemar du pouvoir de Patrice Talon?

 

BENIN/Énième buzz du ministre porte-parole du Gouvernement: Quand Talon « téléphone » à Yayi et tombe sur Orounla

 

BENIN – Parrainage de candidat à la présidentielle : les inquiétudes de Prince Agbodjan

 

BENIN – Rencontre de Patrice Talon avec des députés: Saka Fikara apprécie

Commentaires