CONGO: Lettre de Jean-Marie Michel Mokoko, en prison, à sa mère décédée le 18 octobre dernier : « Je te demande pardon »

Depuis la Maison d’arrêt centrale de Brazzaville où il est incarcéré depuis près de trois ans pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État », le général Jean-Marie Michel Mokoko a adressé une lettre à sa mère Louise Ongagna décédée le 18 octobre dernier à Pointe-Noire, pour lui demander « pardon » pour son absence à ses obsèques.

Commentaires