GUINEE – Cellou Dalein Diallo sur son confinement : ‘’c’est sûr que c’est une décision qui est venue d’Alpha Condé’’

 

 

Ce vendredi 18 octobre, le chef de file de l’opposition guinéenne a de nouveau été confiné à son domicile à Conakry. Toutes les issues menant à son domicile restent bloquées par les forces de l’ordre.

Irrité par cette situation, Cellou Dalein accuse le président Alpha Condé lui-même d’être celui qui a donné l’ordre de le confiner.

« J’étais habitué à cette pratique de nos autorités parce que je sais que pour me séquestrer, l’ordre est venu de très haut. Ce n’est pas n’importe quel policer, n’importe quel commissaire qui peut prendre l’ordre de séquestrer le Chef de file de l’opposition qui, au rang protocolaire, vient avant les ministres dans le pays. Donc, c’est sûr que c’est une décision qui est venue d’Alpha Condé. Pourquoi ? Je ne sais pas. Habituellement, l’hypothèse la plus plausible, c’est que le jour des manifestations, comme si je sors, il y a les gens qui sortent, lorsqu’on me voit, la marée humaine se constitue tout de suite, c’était peut-être pour empêcher ça. Mais aujourd’hui, étant donné qu’il n’y a pas de mot d’ordre de manifestation, madame m’a réveillé, elle dit qu’ils ont déployé les forces tout autour de la maison. Les gens ont essayé de sortir, ils les ont bloqués », explique le président de L’UFDG lors d’une entrevue avec la presse tout en annonçant la saisie prochaine de la justice.

« Ce n’est pas facile d’être séquestré comme ça pendant une semaine. Je trouve que c’est une violation de nos droits. Mais avec ce régime, on s’attend à tout. Nous, on est séquestré, les autres, on leur a ôté la vie, on a tué 10 personnes à bout portant, dont une personne à Mamou. Le bilan, c’est 9 morts à Conakry, correctement identifiés et transportés dans les morgues. Ils trouvent toujours des motifs pour légitimer la séquestration des gens. Abdourahmane Sanoh, qu’est-ce qu’il a fait ? Nous nous sommes tous réunis au sein du FNDC, on a décidé de cette manifestation. Des manifestations sont autorisées par la constitution en son article 10. Comment ils peuvent dire à partir de là que c’est une insurrection ? C’est simplement ils cherchent des arguments pour pouvoir séquestrer les gens, les maintenir en prison. J’ai fait venir naturellement mes avocats, ils vont prendre le dossier en main. On a fait venir un huissier pour constater. Et, je suis heureux que la presse elle-même ait vécue parce que vous savez, ce pouvoir, ils sont capables de dire demain qu’ils n’ont pas séquestré. Je pense que l’huissier est venu, il va constater et on va saisir les tribunaux », a-t-il dit.

Depuis 2015, pour empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir mobiliser ses partisans dans la rue, les autorités optent la méthode de confinement. Mais c’est la première fois que cette mesure dure des jours.

 

Thierno Sadou Diallo 

 

 

Source :http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

GUINEE – Abdourahamane Sano à la barre : ‘’j’ai été kidnappé à mon domicile par des hommes cagoulés’’

 

GUINEE – 3e mandat de Condé : La société civile appelle à la mobilisation !

Commentaires