BENIN – Déguerpissement de la Résidence Kérékou: réaction de Valentin Djènontin

Le déguerpissement de la Résidence « Les Filaos » de l’ancien Président Mathieu Kérékou continue de susciter des vagues d’indignation et de désapprobation au sein de l’opinion. A l’instar d’autres forces vives de la Nation, l’ancien Ministre de la justice, Valentin Djènontin désapprouve cette décision du pouvoir de la rupture.

 

 

« C’est avec pincement au cœur et une grande consternation que j’ai lu le témoignage de l’ancien Ambassadeur Moïse Kérékou à propos de la résidence de son papa dont le déguerpissement est lancé par le Gouvernement Talon« , s’indigne Valentin Djènontin. Pour lui, l’ancien Chef de l’Etat, Mathieu Kérékou est non seulement le père de la démocratie béninoise malgré tout mais aussi et surtout l’une des icônes de la politique africaine.

 

Selon lui, le Général Kérékou est dans tous les cas à l’issue de la conférence nationale, l’expression ultime de la paix en 1990. « Le Président Kérékou, c’est quand même 28 ans à la tête de l’État béninois avec des hauts et des bas, des peines et des joies… Il y a encore des Présidents de sa génération au pouvoir sur le continent.» , a-t-il indiqué. Cette nouvelle donne intervenue quelques jours après la révision de la Constitution apparaît aux yeux de l’ancien Garde des sceaux comme une volonté manifeste du pouvoir de la rupture de tourner définitivement la page de la démocratie béninoise.

Car, à l’en croire, il y a des interdits en Afrique et la résidence en cause en ferait partie. « Kérékou, c’est des générations de fonctionnaires de toutes corporations. Triste simplement tout ce spectacle devant la face du monde« , a-t-il déploré avant de conclure par une citation biblique: « Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu`un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Galates 6: 7».

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

NOUROU DINE SAKA SALEY: « Le Bénin ne connaîtra plus d’élections ouvertes »

 

BENIN – Dialogue politique: très critiqué, Victor Topanou sort de son mutisme

 

Candide Azannaï: le Bénin n’est pas un « désert constitutionnel»

 

BENIN/Postures d’ »experts » et rôles d’intellectuels sous la Rupture …Quand tout devient possible

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *