RDC : Félix Tshisekedi pour la mise en place d’un fonds d’appui aux jeunes congolais de la diaspora

Le président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi qui accorde une attention particulière à ses compatriotes de l'étarnger, a promis la mise en place d’un fonds d’appui aux jeunes congolais de la diaspora, sous forme de micro-crédits en vue de soutenir des start-ups.

 

 

Cette promesse a été faite devant les jeunes étudiants congolais samedi 26 octobre 2019 venus principalement de la Hongrie et de la Serbie.

On rappelle que la diaspora congolaise en Europe a toujours été l’épine dorsale du pays à travers les nombreux cadres qu’elle fournit ou encore les nombreux projets qu’elle entreprend.

Il s’avère que le cordon ombilical était coupé entre les autorités congolaises, pendant le règne de l’ex président de la RDC, Joseph Kabila et une bonne frange de sa diaspora.

Peu sont les personnalités en charge des questions extérieures (Ministres ou conseillers à la présidence) de passage dans les capitales africaines ou occidentales qui ont initié des rencontres avec leurs compatriotes de l’étranger, idem pour les autorités consulaires ou diplomatiques incapables d’organiser la diaspora congolaise.

Face au désir de revenir vivre et travailler au pays, les membres de la diaspora RD Congolaise se confrontent à un manque d’incitation officielle au retour. Même le secteur privé peine à leur proposer des positions alléchantes.

Cette vision est contreproductive à la longue en semant les grains pour décourager les bonnes initiatives. La diaspora congolaise si elle est organisée et soutenue peut être source de créativité et de richesses pour le pays beaucoup plus que l’aide internationale dont nous sommes tributaires tout le temps.

Félix Tshisekedi est donc déterminé à corriger les erreurs du passé et rattraper le retard constaté à ce jour.

Un gouvernement quel qu’il soit qui n’intègre pas la composante diaspora dans sa politique commet immanquablement une erreur. Le principe de la création d’un Ministère des congolais de l’étranger doit se pencher sur sa faisabilité et son opérationnalité pour une meilleure visibilité d’une politique qui prône « le Peuple d’abord ».

Avec plus de 80 millions d’habitants, la RDC ne manque en effet pas de bras pour se développer. Et le pays en dispose aussi hors de ses frontières. Les ressortissants congolais vivant à l’étranger seraient plus de 16 millions, dont près de 12 millions auraient acquis une nationalité étrangère.

Nombre d’entre eux pensent à retourner vivre et travailler dans leur pays à la faveur des changements politiques consécutifs aux élections de décembre, qui ont porté au pouvoir Félix Tshisekedi.

Les congolais de l’étranger montrent qu’ils sont bien décidés à conforter leur place dans le monde des affaires, notamment ceux qui se positionnent comme investisseurs.

Reste à savoir quelles spécificités et quels atouts ils peuvent mettre au service du pays.

 

David EKABANI

 

 

Source: http://lesechos-congobrazza.com

 

Les Echos du Congo-Brazzaville (Congo)

 

 

A lire aussi:

 

AFRIQUE: La corruption, la raison du surendettement des pays africains

 

La BM prévoit une croissance moyenne à 3,3 % au Maroc en 2020 et 2021

 

GABON – Mines : Le fer de Baniaka bientôt en exploitation

Commentaires