TCHAD: Moussa DAGO, le parcours singulier d’un homme d’Etat

 

Moussa Mahamat Dago

 

Né en 1955 à N’Djamena la capitale tchadienne, MOUSSA MAHAMAT DAGO est sans doute l’un des grands cadres tchadiens ayant marqué son histoire dans le paysage médiatique à travers son remarquable parcours.

L’homme de la soixantaine, de grande taille a décroché son diplôme supérieur de baccalauréat série A4 en 1977 au Lycée Félix Eboué. Ayant obtenu le parchemin qui donne accès aux études supérieures, il s’envole dans la même année en direction de Yaoundé au Cameroun, où il a suivit trois ans de formation en Journalisme à l’Ecole Supérieure Internationale de Journalisme de Yaoundé (ESIJY).

Plusieurs formations à la clé, formation d’études à l’Institut Français de Presse (I. F. P) à Paris, à l’Institut International de la Communication (Montréal) ainsi qu’à l’Université Laval (Québec) au Canada, le journaliste qui a porté le Haut Conseil de la Communication (HCC) au seuil des régulateurs cités en référence dans la sous région, n’a pas finit de gravir les échelons.

Le journaliste MOUSSA MAHAMAT DAGO nourrit des d’ambitions, le jeune journaliste de l’époque, ne cesse de surprendre, et devient un cadre clé de l’administration publique du Tchad, avec un savoir faire en communication. Ainsi donc, il va continuer ses études jusqu’en 1985.

Avant de retourner à Yaoundé pour le 3ème cycle de Doctorat en Relations Internationales à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), le journaliste chevronné fut nommé Chef de Service de Reportage et Présentateur de Journal de la Radio Nationale Tchadienne (RNT).
Dès son retour au pays en 1986 , il est nommé Chef de Service des Nouvelles à la Radio Tchad puis Directeur-général adjoint du Ministère de l’information, chargé de la Radio Nationale jusqu’à la fin 1991.

Sa détermination et sa rigueur dans le travail qu’il accomplit au sein de la Radio nationale, lui permet de devenir aussitôt Directeur Adjoint de la Télévision Nationale pendant toute une année.

Son dévouement au service des médias audiovisuels publics au Tchad, conduira Moussa Mahamat Dago à monter pour la première fois les marches de la Présidence de la République.

1993 Directeur de la Presse et de la Communication, puis Conseiller à la Communication à la Présidence de la République jusqu’au 1998.

Hormis ses expériences professionnelles dans l’administration publique et dans le monde du journalisme, l’homme de bon humeur mais coriace dans le travail, a participé à des nombreuses formations à l’échelle Internationale, notamment Formation sur la Presse Nord-Américaine et les Nouvelles Technologies de la Communication à l’Université de Columbia, New-York en Avril 1980 ; le 9ème Cours Afro-Européen de Perfectionnement pour les membres des Services Diplomatiques des pays africains à Yaoundé, à Bruxelles et à Berlin entre Juillet et Aout 1983 .

Moussa Mahamat Dago est également participant au Séminaire sur la Coopération Afro-Allemande, Stuttgart, Bonn, Francfort et Berlin, en Septembre 1988 ; à la Session de formation en gestion aux responsables des Medias francophones organisée par l’Université du Maine (Usa) et la Voix de l’Amérique en Mars 1989.

Présent aussi à la Formation sur la Diplomatie de Crise à l’ENA (France) de Mai à Juin 2002, aux Assemblées Générales des Nations Unies et aux Sommets de l’Union Africaine à partir de 2009.

Durant la décennie précédente, il fut nommé successivement Secrétaire d’État à la Fonction Publique et au Travail ; Ministre de la Communication, Chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement ; Conseiller aux Affaires Politiques et Diplomatiques du Premier Ministre ; Président Haut Conseil de la Communication (HCC); Conseiller aux Postes et Technologies de l’information et Secrétaire Général du Ministère des Affaires Étrangères de Mai 2009 à Avril 2018.

 

Avec plus de 30 années d’expérience

 

Moussa Mahamat Dago est actuellement nommé Spécialiste et Conseiller en communication au niveau de l’Union Africaine.

Étant membre fondateur de l’Union des Journalistes Tchadiens et de Media Excel Formation, le journaliste MOUSSA MAHAMAT DAGO intervenait de 2001 et 2002 en tant qu’enseignant permanent au département des sciences et techniques de l’information à l’université de N’DJAMENA ; enseignant de Relations Internationales à l’ENAM de N’DJAMENA en 1998 à 2009, il donne des cours à l’Université Omar Bongo de Libreville de 2008 à 2009.
Ce journaliste hors pair, manie la langue française à sa guise. Il parle et lit également l’Arabe et l’anglais de manière acceptable.

 

Source: Rédaction de TWM

 

Toumaï Web Médias: https://www.toumaiwebmedias.com

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Qui est Albert Tévoédjrè, le digne fils de la République qui vient de nous quitter ?

 

Maryse Condé – Une femme de lettres émérite venue de Guadeloupe

KOFFI GAHOU: Un couteau suisse des arts s’en est allé

 

Commentaires