BENIN: Fin de la crise au sein des FCBE, les deux camps réconciliés par Boni Yayi

Dans la nuit du jeudi 09 au vendredi 10 janvier 2020, les discussions dans le cadre de la réconciliation au sein du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) ont pris fin au domicile de l’ex-chef d’État Boni Yayi. A l’issue de cette rencontre, un communiqué final a été sorti pour porter à la connaissance du public la fin de la crise qui a secoué le parti pendant plusieurs mois.

 

 

Le conflit entre l’aile Hounkpè et l’aile Valentin Djènontin au sein des FCBE est désormais du passé. Cette crise née au lendemain de la délivrance du récépissé d’enregistrement du parti a été résolue au domicile de Boni Yayi, président d’honneur du parti. Selon le communiqué final rendu public, le récépissé à polémique est désormais accepté par les deux camps. A l’issue des échanges tenus par les deux camps protagonistes sur la supervision de Boni Yayi, cinq résolutions majeures ont été prises. Il s’agit de :

1- la démarche du Président d’Honneur a été saluée par l’ensemble des participants ce qui témoigne une fois encore de son leadership charismatique ;
2- les participants à la séance se sont félicités de l’occasion qui leur a été offerte de se retrouver en famille et d’échanger autour de leur Président d’Honneur Docteur Boni YAYI ;
3- les participants se sont tous engagés à travailler pour consolider l’unité au sein du parti ;
4- les participants ont reconnu le récépissé définitif du parti délivré le 24 septembre 2019 par le ministère de l’intérieur et publié au journal officiel le 02 octobre 2019 ;
5- le parti FCBE réaffirme son appartenance à l’opposition pour garantir la paix, restaurer la démocratie et l’État de droit au Bénin.

Le communiqué final précise par ailleurs que les documents relatifs au récépissé ont été remis au Président d’honneur et il a été convenu de continuer le travail pour la consolidation de la famille FCBE. Après avoir fumé le calumet de la paix, les responsables du parti FCBE invitent les militants et sympathisants à se mobiliser davantage en vue des prochaines élections.

 

Retour sur la crise

 

En quête de leur récépissé définitif pour la mise en conformité avec la nouvelle charte des partis politiques, les FCBE l’ont finalement obtenu le vendredi 20 septembre 2019; mais au prix de la division. Théophile Yarou, Paul Hounkpè et Amadou Issifou ont décidé de prendre les choses en main et de satisfaire aux exigences du ministère de l’intérieur qui avait demandé l’exclusion du Bureau Exécutif National, les responsables en conflit avec la justice. Il s’agit notamment de Valentin Djènontin, Komi Koutche et Simplice Codjo, tous en exil depuis plusieurs mois.

Dans l’ensemble, les responsables du parti se sont opposés à cette exigence du ministère. Le parti a donc refusé d’exclure de son Bureau les personnes visées. Mais pour Théophile Yarou, ne pas le faire, c’est conduire le parti à la disparition car n’ayant pas d’existence juridique. C’est ainsi qu’une partie des membres du Bureau dont Théophile Yarou, Paul Hounkpè et Amadou Issifou ont décidé de procéder au remplacement des personnes mises en cause, sans l’avis des autres membres du Bureau; même le président d’honneur Boni Yayi dit ne pas avoir été informé de la démarche.

Après plusieurs mois de tempête, le parti retrouve enfin la paix. Les responsables parlent désormais de la même voix et se donnent la main pour la mobilisation de leurs militants et sympathisants.

 

Cochimau S. Houngbadji

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Nourou Dine Saka Saley rappelle ses griefs contre la CRIET

 

BENIN– Dépassement de frais de campagne: le procès en appel de Lionel Zinsou ouvert

 

BENIN – Fermeture des frontières nigérianes: Yayi, Soglo et Buhari attendus devant la Cour ce mardi

 

BENIN: Et si Paul Hounkpè était en mission pour son parti FCBE ?

 

Commentaires