BENIN: Philippe Noudjènoumè tient à la reprise des législatives de 2019

Philippe Noudjènoumè, premier Secrétaire du Parti Communiste du Bénin (PCB), était l’invité de l’émission « 100% Bénin » de Sikka TV, ce mardi 14 janvier 2020. Dans son intervention, l’opposant au régime de Patrice Talon, est revenu sur les implications des élections législatives de 2019 organisées sans l’opposition.

 

Philippe Noudjènoumè, 1er secrétaire général du PCB

 

Pour Philippe Noudjènoumè, les élections législatives du 28 avril 2019 tenues sans la participation des partis de l’opposition impactera négativement et pendant longtemps le processus électoral au Bénin. Selon lui, tout ce qui émane de la 8ème législature issue de ces élections contestées est de nul effet. C’est pourquoi il estime que les élections communales de 2020, dont les textes ont été adoptés par le parlement actuel, ne devraient pas connaitre la participation de ceux qui contestent les législatives de 2019. A l’en croire, participer aux communales serait une manière de valider les législatives contestées et de reconnaître la légitimité des députés de la 8ème législature.

Philippe Noudjènoumè pense qu’il faut résoudre le problème à la base en reprenant l’organisation des élections législatives du 28 avril 2019. « Il faut revenir à la case départ », a-t-il martelé. Pour lui, la reprise des élections législatives est « impérative ». Pour ce qui est de la faisabilité, il affirme « qu’il faut recourir à des méthodes extra-constitutionnelles » et « sortir du système ».

 

Cochimau S. Houngbadji

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Présidentielles de 2021: la grande inquiétude de Mathias Hounkpè sur Patrice Talon

 

BENIN: Nourou Dine Saka Saley rappelle ses griefs contre la CRIET

 

BENIN– Dépassement de frais de campagne: le procès en appel de Lionel Zinsou ouvert

Commentaires