BENIN/Remous au sein de Force Cauris pour un Bénin Émergeant: Jean-Claude de Souza, beau-frère de Boni Yayi, démissionne du bureau politique Fcbe

L’un des soutiens de taille des Fcbe dans la diaspora Europe, membre du bureau politique des Cauris, de surcroît beau-frère direct de l’ancien président Boni Yayi, vient de claquer la porte du parti pour s’insurger contre la gestion de la crise artificielle qui le secoue. C’est un ancien ministre de Boni Yayi, membre du bureau politique du parti, qui en donne la primeur, lors d’une discussion privée dans un groupe de réseau social.

 

Jean-Claude De Souza claque la porte sans fracas

 

Les derniers développements de l’actualité politique relativement au parti Force Cauris pour un Bénin Émergeant (Fcbe) n’ont pas fini de faire des vagues surtout le rôle jugé flou qu’en a joué et continue d’ailleurs de le faire, l’ancien président Boni Yayi dans ce que d’aucuns qualifient de trahison ou même de capitulation. Les sorts qui ont été ceux des membres influents de ce parti, persécutés par le pouvoir ou contraints à l’exil et qui sont livrés à eux-mêmes sont autant de raisons qui ont motivé la décision de Jean-Claude de Souza, de se séparer de son beau-frère, Boni Yayi.

 

Selon les mêmes indiscrétions, la démission de Souza s’explique par la déconfiture actuelle de Fcbe qui incombe entièrement à Boni Yayi qui a voulu pour le parti, une gestion d’épicerie. La preuve en est que celui qui était pompeusement appelé Président d’honneur de Fcbe devrait se contenter désormais d’un obscur rôle de simple membre car, dépouillé de ses attributs dans les statuts déposés au ministre de l’intérieur par le camp Hounkpè.

Plusieurs membres du bureau politique du parti reprochent à Boni Yayi, sa collusion manifeste avec le couple Hounkpè-Yarou et dénoncent avec véhémence, son incapacité notoire à régler la crise que d’aucuns le soupçonnent d’avoir créée à dessein lui-même et qui se retournerait contre lui aujourd’hui.

 

A en croire un ancien député FCBE, Jean-Claude de Souza a déjà quitté tous les foras de discussions officiels du parti sur les réseaux sociaux pour manifester sa désapprobation. Selon un proche du professeur Amos Elègbè, «…à l’allure où vont désormais les choses, FCBE a la corde au cou et plusieurs démissions sont annoncées dans les jours à venir, de la base jusqu’au sommet», en cause, la mauvaise gestion des ressources humaines par le chantre des cauris, son attitude envers ceux qui lui ont été réellement fidèles et ses manœuvres politiciennes qui tendent à le rallier à son «frère et ami» de tous les temps, Patrice Talon.

Joint au téléphone, Jean-Claude de Souza, le démissionnaire annoncé n’a ni confirmé ni infirmé son départ de Fcbe mais a fortement souhaité ne pas se prononcer sur la question.

 

Au sein de Fcbe, la saignée

 

Depuis quelques jours on note une véritable saignée au sein du parti Fcbe avec le départ de nombreux militants et ténors de cette formation politique. Si certains de ces cauris «déçus» ont préféré se murer dans un silence aux conséquences imprévisibles, d’autres ont tambour battant, rejoint les rangs des partis politiques de la mouvance et essentiellement les deux blocs en présence.

 

D’ailleurs, un communiqué signé du  Secrétaire National Adjoint à l’Economie Numérique (SNAEN) des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) Laurent De-laure FATON, l’a reconnu. En effet, «le parti prendra des mesures suite aux départs». A ce sujet, le SNAEN dit avoir pris acte des déclarations d’adhésion aux deux partis de la mouvance (présidentielle) de certains membres en occurrence des responsables de certaines Circonscriptions Électorales qui ont rejoint soit le Bloc Républicain ou l’Union Progressiste.  A ce sujet, le parti Fcbe à travers le BEN entend prendre des mesures nécessaires qui s’imposent.

 

Joseph Perzo

 

 

Source: http://ladepeche.info

 

La Dépêche (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: La démolition de la résidence de Mathieu Kérékou lancée

 

BENIN: Philippe Noudjènoumè tient à la reprise des législatives de 2019

 

BENIN – Présidentielles de 2021: la grande inquiétude de Mathias Hounkpè sur Patrice Talon

 

BENIN: Nourou Dine Saka Saley rappelle ses griefs contre la CRIET

 

Commentaires