GUINEE – Elhadj Badrou aux émissaires du gouvernement : ‘’ayez le courage de dire la vérité au président Alpha Condé’’

 

 

A l’image des préfecture de la région de Mamou, la délégation dépêchée par le président Alpha condé suite aux récentes échauffourées survenues au Fouta Djallon été reçue ce mercredi, 5 février 2020, par les autorités administratives et religieuses de Labé.

Elle est conduite par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé qui avait à ses côtés des ministres de la Citoyenneté, Mamadou Taran, du Tourisme Thierno Ousmane Diallo et de Jeunesse Mouctar Diallo.

Cette réception a eu lieu à la résidence du préfet, Elhadj Safioulaye Bah. Dans son discours de circonstance le très respecté imam de Labé est revenu sur les conséquences de l’ethnocentrisme en ces termes :

« Que Dieu nous en garde des conséquences de l’ethnocentrisme en Guinée. Hier, c’était une autre personne au pouvoir. Aujourd’hui, c’est un autre et demain ça sera une autre personne. Ce qu’ils n’ont pas fait pour le pays, peut être fait demain par celui qui va venir. Mais si l’ethnocentrisme s’installe dans ce pays, tout sera perdu. Ce que nous avons peur, c’est l’ethnocentrisme. Nelson Mandela, lorsqu’il est venu au pouvoir, il a prôné le pardon et la réconciliation nationale, mais la vérité comme garant. L’ethnocentrisme a été enregistré à Kankan. Mais ici au Foutah, nous avons fait comme nos parents. Nous avons reçu les ressortissants de Haute Guinée, Basse Guinée et la Guinée Forestière. Nous avons démenti  les spéculations qui faisaient allusion que les peulhs veulent s’attaquer aux malinkés. Nous leur avons dit qu’au Fouta, aucun malinké ne sera touché puisque des personnes qui ne répondent pas au nom d’une ethnie ont attaqué des peulhs à Kankan », affirme Elhadj Badrou.

Poursuivant, le premier de Labé dira aux ministres originaires du Fouta d’avoir le courage de dire la vérité au président Alpha condé suite aux exactions enregistrées dans le Fouta. « Après le ministre Bouréma condé et le secrétaire général des Affaires religieuses, tous les autres membres de cette délégation sont des fils du Fouta. Si on dit aujourd’hui que les problèmes et les exactions ne se font que dans la région du Fouta, c’est elle qui souffre actuellement. Nous allons vous (fils du Fouta) pointé du doigt parce que c’est vous qui êtes proches du pouvoir. Nous vous rappelons que si aujourd’hui,  c’était vous qui étiez en train de faire du n’importe quoi, nous allons vous dire d’arrêter.  Maintenant, si la région du Fouta est en train d’être malmenée, vous qui êtes proches du pouvoir, nous vous demandons de faire beaucoup attention. Si aujourd’hui vous trouvez que le Fouta est confronté à des problèmes, c’est à vous qu’incombe de dire la vérité au Président de la République. Faites beaucoup attention et n’ayez pas peur de dire la vérité au Président de la République. Aujourd’hui, vous êtes aux affaires, demain vous aller quitter. Une personne ne doit pas avoir peur d’être limogé de son poste. Ce que je vais ajouter, c’est que tout ce qui va déranger la stabilité et la paix dans le pays doit être mis de côté », a-t-il martelé.

 

 

Dans son intervention réponse, le ministre Thierno Ousmane Diallo a affirme a tenu à préciser : « Nous qui sommes vos fils proches du président, nous sommes membres d’un gouvernement. Notre rôle, c’est de lui dire la vérité. Mais parfois l’homme peut croire avoir dit la vérité mais à la fin, il se rend compte que c’est une erreur. Nous avons compris ce que vous avez dit », dira entre autres le ministre de l’Hôtellerie et du Tourisme.

 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

 

 

Source : http://www.mediaguinee.net

 

 Media Guinée.Com (Guinée)

 

A lire aussi:

 

GUINEE – Monts Nimba : l’UNESCO demande à la Guinée d’annuler les permis de Bouba Sampil

 

Et rebelote, la Guinée change de Constitution !!!

 

GUINEE – Elections : l’opposition républicaine annonce un cadre de concertation pour ’’le respect des lois’’

 

GUINEE: Sidya Touré : ‘’ce que nous avons connu la fois dernière ne nous intimidera pas’’

Commentaires