BENIN – Covid-19: d’importantes recommandations de l’Eglise catholique au gouvernement

A la faveur d’une conférence de presse animée ce mercredi 15 avril 2020 au siège de la Conférence épiscopale du Bénin (CEB), l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (OCCG) a livré ses observations sur la gestion de la pandémie liée à la Covid-19, et a fait des recommandations.

 

 

L’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg) s’est prononcé ce mercredi 15 avril 2020 sur la gestion de la pandémie de la Covid-19 dans le pays. C’était à la faveur d’une conférence de presse tenue au siège de la Conférence épiscopale du Bénin (CEB). Cette rencontre avec la presse a permis à l’observatoire de partager sa lecture de la gestion de la crise sanitaire actuelle, et a profité pour faire des suggestions au gouvernement. A l’entame de la conférence, le Président de l’Occg, le Père Nathanaël Yaovi Soédé, a, au nom de l’Eglise catholique, salué et présenté ses félicitations aux personnes et institutions, qui sont à l’avant-garde de la lutte contre le coronavirus. Il s’agit, notamment, des membres du Gouvernement, du corps médical, des chercheurs, psychologues, accompagnateurs spirituels, donateurs, tous les travailleurs de l’ombre, les familles et les amis des victimes. L’Eglise salut surtout toutes les initiatives prises pour la préservation de la vie et le bien-être des populations.

 

Elle a profité également de cette tribune pour dénoncer et condamner le comportement laxiste de certains citoyens, qui banalisent les mesures préventives recommandées par le Gouvernement, notamment, les gestes barrières, mettant ainsi en danger la vie de leurs compatriotes. L’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg) se préoccupe également de la condition des personnels de santé face à la Covid-19. Elle recommande au gouvernement de prendre des mesures idoines pouvant épargner cette corporation, qui se donne généreusement en vue de sauvegarder la vie d’autrui. L’Occg suggère des mesures assez diligentes pour leur protection et leur sécurité.

 

Des recommandations de l’OCCG

 

L’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg) a fait savoir, dans sa déclaration, que, face à l’indifférence de certains citoyens devant la gravité de la pandémie, il serait peut-être utile que le gouvernement intensifie,sur l’ensemble du territoire, la sensibilisation, tout en impliquant les élus locaux et les leaders d’opinion, afin de briser la glace de la résistance. Par ailleurs, l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance recommande au Chef de l’Etat et à son équipe, la fermeture des frontières aériennes et terrestres pour un laps de temps. « La fermeture de toutes les frontières reste l’une des décisions attendues pour freiner la propagation du virus par les personnes qui entrent dans notre pays« , a indiqué le prélat.

 

L’Eglise catholique plaide également afin que le gouvernement prenne des mesures d’accompagnement, notamment, en faveur des couches vulnérables de la société. Elle suggère précisément que le gouvernement se penche sur les compatriotes à faibles revenus, le personnel de santé, les malades des hôpitaux, les citoyens des milieux carcéraux, en leur octroyant gratuitement des  masques, gels hydro alcooliques, savons, etc. De plus, elle propose que des émissions télévisuelles et radiophoniques soient réalisées dans le but de sensibiliser les familles aux risques encourus. L’observatoire suggère en outre la création d’un Fonds national d’urgence et la mise sur pied d’une équipe internationale d’appui qui facilite la mise en œuvre des procédures et le respect des différents protocoles de reconnaissance de la fiabilité des produits proposés par certains compatriotes pour le traitement de la Covid-19, ainsi que la création d’une Fondation pour la promotion de la recherche pharmaceutique et médicale au Bénin.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: Ce que pense Nicéphore Soglo de la candidature de Luc Atrokpo à Cotonou

 

BENIN : « Je suis triste pour Boni Yayi », Amissétou Affo Djobo

 

BENIN: Cinq partis définitivement retenus par la Céna pour les communales 2020

 

Commentaires