CÔTE D’IVOIRE – Convention pour la présidentielle 2020: 10 ans au BP et caution de 25 millions Fcfa pour être candidat du PDCI

Les travaux du bureau politique extraordinaire du PDCI-RDA se sont achevés le vendredi 5 juin 2020, à Cocody.

 

archives

Les membres du bureau politique du PDCI-RDA, répartis en quatre groupes de 125 participants chacun ont examiné sept points soumis à leur attention par le secrétariat exécutif dirigé par Maurice Kakou Guikahué, coordonnateur de la convention pour la désignation du candidat du PDCI à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Parmi ces sept points, six (6) ont été adoptés à l’unanimité par les membres du bureau politique. Il s’agit de l’exigence de la cotisation de l’année 2020 faite aux membres statutaires pour prendre part aux travaux de la convention d’investiture du candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, la tenue de conventions locales éclatées les 25 et 26 juillet 2020; la tenue de la cérémonie d’investiture du candidat du PDCI à Yamoussoukro à une date à fixer ultérieurement, la validation du comité des candidatures, chargé de recevoir, analyser les dossiers de candidatures et de publier la liste des candidats retenus; la validation du chronogramme de désignation du candidat du parti comprenant un appel à candidature, une période de 14 jours de réception des candidatures, une période de 7 jours d’examen des dossiers de candidatures, la publication de la liste des candidats retenus, la convocation du collège électoral, une période de 14 jours pour la campagne électorale, l’organisation du scrutin et la proclamation des résultats; le mandat donné au président du parti afin d’adapter les modalités d’organisation de la convention d’investiture du candidat du parti à la situation politique et sanitaire de la Côte d’Ivoire.

Le point relatif aux critères de candidature a été soumis au vote, certains membres du bureau politique s’y étant opposés. Ces critères concernent, notamment, l’exigence d’une totalité de 10 ans dans le bureau politique, être un militant actif et l’acquittement d’une contribution à l’organisation de la convention d’une valeur de 25 millions de FCFA, la bonne moralité et la disponibilité de tout candidat à l’élection présidentielle de 2020. Ces critères ont été adoptés par 354 voix sur 372 suffrages exprimés, soit 95, 7% des votants. Sur ce point, le président Henri Konan Bédié a fait des précisions : “Au vu du compte-rendu des débats fait par le secrétaire exécutif, j’ai proposé que les critères de candidature se rapportant à la bonne moralité et à la disponibilité soient supprimés en raison de leur caractère subjectif. Cette proposition a été adoptée. De mon point de vue, le critère de militant actif adopté lors du 12ème congrès du parti est suffisant pour attester de la disponibilité de tout militant. De même, la bonne moralité de tout citoyen militant de notre parti peut être appréciée à travers le casier judiciaire qui est une pièce administrative délivrée par les autorités compétentes en la matière. Au regard de la qualité des travaux, je vous félicite, je voudrais vous exprimer ma fierté et nous inviter tous à prendre part à toutes les opérations d’établissement des pièces administratives pour notre inscription sur la liste électorale, dont la révision commence très bientôt. Il s’agit de donner un sens et une finalité à la tenue de notre prochaine convention d’investiture, à savoir nous donner les moyens de reconquérir le pouvoir d’État en octobre prochain, avec le concours des partis membres de notre coalition et ceux de l’ensemble de l’opposition significative”. Au terme des travaux, le président du PDCI-RDA a souhaité un bon retour à chacun des membres du bureau politique dans leurs familles respectives.

TAB avec IBK

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – Révision de la liste électorale : des milliers de majeurs sans extraits de naissance

 

COVID-19 : La Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

 

FOOTBALL : Ce qui attend Patrice Beaumelle le nouveau sélectionneur des Éléphants

 

CÔTE D’IVOIRE – Guillaume Soro: «La lutte ne fait que commencer»

Commentaires